Grincez-vous des dents sans le vouloir ? (bruxisme : mes solutions)

Chère amie, cher ami,

Il nous arrive à tous d’être stressé.

Mais quand on commence à grincer des dents, cela devient sérieux.

On parle alors de « bruxisme » : un mouvement de friction des dents la nuit… qui est inconscient !

Les dents du haut appuient fortement contre les dents du bas, ce qui provoque un grincement bien souvent ininterrompu. Souvent, on ne s’en rend pas compte avant qu’on nous en fasse la remarque…

D’aucuns affirment même que grincer des dents en réaction au stress ou à la colère serait un « instinct primaire », une sorte de réflexe.

Cependant lorsque les mâchoires sont serrées, surtout la nuit, cela peut entraîner :

  • Une usure anormale des dents ;

  • Une arthrose de la mâchoire ;

  • Des contractures de la région cervicale ;

  • Des maux de tête ;

  • Des douleurs aigues et chroniques dans le cou et le dos ;

  • Le syndrome des articulations temporo-mandibulaires (un trouble douloureux des mâchoires).

Heureusement, les médecines naturelles n’ont jamais été aussi efficaces pour traiter les troubles liés au stress, l’anxiété ou la nervosité.

Mes 7 « leviers de détente »

Avant de vous ruer sur les remèdes homéopathiques qui vont suivre, je vous propose d’adopter dès aujourd’hui ces réflexes qui seront des vrais « leviers de détente » :

  1. Marchez chaque jour à l’air pur, assez vite et en respirant à fond.

  2. Réduisez, voire éliminez, toute consommation de café, de thé, d’alcool, de tabac.

  3. Durant la journée, efforcez-vous de garder la bouche dans la « position de repos sain ».

  4. Vos dents ne devraient se toucher que lorsque vous mâche avalez lors d’un repas. En vous exerçant à ne pas laisser vos dents du haut toucher celles du bas, vous réduisez votre réflexe de grincer des dents.

  5. Avant de vous coucher, fatiguez-vous la mâchoire en croquant des pommes, une carotte crue, du chou-fleur… Cela peut aider à calmer votre mâchoire hyperactive.

  6. Pour trouver le calme, prenez un bain très chaud agrémenté de 5 gouttes d’huile essentielle de marjolaine, mélangez d’abord l’huile essentielle dans un savon liquide afin qu’elle se fonde bien dans l’eau.

  7. Signalez-le à votre entourage afin que chacun puisse vous aider à pratiquer une série d’exercices physiques avec concentration mentale progressive, afin de commander votre corps au lieu de vous laisser mener par lui.

Un autre bon conseil pour calmer les maux de tête ou cervicalgie provoqués par le bruxisme : posez un gant de toilette chaud sur vos mâchoires tous les soirs, et aussi longtemps que possible afin de détendre les muscles.

Hyperactif, spasmophile ou nerveux ? Ça change tout !

Ces mouvements de friction des dents dépendent de l’état du terrain de chacun.

C’est pourquoi les traitements sont différents selon que nous sommes hyperactifs, sensible à des troubles digestifs ou encore si nous avons des douleurs musculaires au niveau de la mâchoire.

Il existe 4 traitements homéopathiques qui ont fait leur preuve.

Choisissez celui qui correspond exactement à la description de votre profil :

  • Argentum nitricum 9 ou 15 CH : sujet qui serre les dents la nuit, hyperactif, tou­jours pressé, précipité, passant d’une action à une autre sans les terminer, phobique (claustrophobie, vertige des hauteurs, peur de la foule), vertige en fermant les yeux, tremblements, crises de faiblesse des jambes avec tremblements.

  • Belladona 9 CH : remède des spasmes, petites secousses tendino-musculaires. Constriction des muscles de la gorge. Douleurs crampoïdes des muscles et sphincters à début et fin brusques. Convulsions infantiles. 5 granules au coucher.

  • Magnesia muriatica 9 CH : terrain spasmophile, agitation, impatience, an­xiété, palpitations au repos améliorées par le mouvement, crampes, engour­dissement des bras le matin, vertiges le matin, migraines périodiques (tous les quinze ou trente jours), spasmes diverses (intestin, utérus).

  • Cina 9 CH : sujet qui grince des dents la nuit, troubles nerveux spasmodiques et di­gestifs dus à la présence de vers intestinaux, enfant insupportable, sommeil agité (sursaut, crie).

Vous pouvez prendre 5 granules matin et soir de chaque pendant plusieurs mois.

En cas de stress, il y a également les remèdes suivants :

  • Ignatia ama­ra 9 CH (angoisse) ;

  • Gelsemium sempervirens 9 ou 30 CH (trac, émotivité) ;
     
  • Sepia 9 ou 30 CH (voit tout en noir).

De nouveaux remèdes pour « déstresser » et débloquer la situation

Il existe aujourd’hui des compléments alimentaires formidables contre le stress qui augmentent votre vitalité, limitent votre niveau de fatigue et rendent moins sensible au stress.

Parmi eux, je vous conseille notamment :

Quiet full® (stress): 2 fois 2 gélules par jour (Labo Phyt’Inov) ;


BioMage® : 2 fois 2 comprimés à croquer par jour. Vous les trouverez en pharmacie ;


Vitamine B Chabre® (Labo Expanpharm): 2 à 3 comprimés par jour, 2 boîtes.

Il existe un lien entre un déséquilibre de l’articulation tempora-mandibu­laire (ATM) et un certain nombre de troubles.

Le dysfonctionnement de l’ATM peut provoquer des tensions dans le corps entier notamment au niveau de la nuque pouvant alors entraîner des acouphènes, remontées acides, migraines, céphalées, névralgies, vertiges, insomnies, fatigue ou nervosité.

Mais aussi au niveau des muscles thoraciques et lombaires, occasionnant alors des névralgies intercostales, douleurs aux épaules, tendinites aux coudes et aux poignets, problèmes de hanches, de genoux ou du tendon d’Achille.

Contre ces tensions, je connais un appareil assez efficace : le Head-balance, que vous pouvez vous procurer en cliquant ici : www.head-balance.com

2 autres causes possibles

Si vous présentez les symptômes du bruxisme, ne négligez pas ces 2 autres possibilités :

  • Arthrose des mâchoires : dans ce cas, évitez les opérations chirurgicales proposées, car les douleurs cèdent bien avec un traitement homéopathique associé à de l’acupuncture et à de l’ostéo­pathie sur la mâchoire et les vertèbres cervicales. Portez une gouttière faite par un dentiste la nuit et quelques heures le jour.

  • Mâchoires bloquées : un ostéopathe peut enlever la contracture latérale du masséter qui déséqui­libre la mâchoire, puis débloquer les cervicales. Faites de l’acupuncture et prenez un traitement homéopathique à visée anti-inflammatoire : Arnica montana 7 CH, Ruta 7 CH (action sur les tendons) et Bryonia alba 7 CH, 5 granules de chaque trois à six fois par jour pendant dix jours.

Souvenez-vous bien de mes 7 « leviers de détente » qui sont d’ailleurs utiles que vous soyez stressé de temps en temps, spasmophile, anxieux, ou alors atteint de bruxisme.

J’espère que ces remèdes vous seront utiles.

Si l’un de vos proches est touché, svp transférez-lui ce message car j’ai vu de nombreux patients s’améliorer en suivant ces conseils et en prenant le médicament homéopathique propre à leur profil.

Portez-vous bien !

Jean Pierre Willem



Sources



13 commentaires au sujet de « Grincez-vous des dents sans le vouloir ? (bruxisme : mes solutions) »

  1. Brahic says:

    Bonne analyse. Il existe une solution très efficace. La gouttière mandibulaire a port nocturne. Outre la protection physique des dents elle empêche les masséters de s’en contracter au maximum. Cela allège la pression dento dentaire. Cela soulage aussi les tensions exercées sur le ménisque de l’atm et évite l.’aggravation de la sub luxation mandibulaire souvent associée au bruxisme. Une séance d empreinte au cabinet dentaire est nécessaire. Bien à vous. Dr Didier BRAHIC chirurgien dentiste

  2. Voisine danielle says:

    J’ai écrit un long commentaire et tout s’est arrêté brutalement???? je disais que pour ce problème de bruxisme, après gouttières, ostéopathes… j’ai réussi à trouver la solution: le magnésium, que je mets directement sur la peau, car je ne le supporte pas par voie orale, un peu d’une ampoule buvable de Spasmag(le moins sucré donc collant!) sur la mâchoire ou les mollets pour mes crampes,

  3. en principe, le + efficace pour protéger sa dentition du bruxisme est la gouttière que l’on met la nuit pour dormir, je suis très étonné que vous ne la citer même pas !!??

  4. PEREZ Maria says:

    Mille mercis Docteur pour tous vos conseils

  5. Olivier Yvette says:

    Bonjour Confrère,
    Je suis étonnée que pour le bruxisme vous ne parliez pas de la correction de l’Atlas comme soin efficace à 80% (c’est mon estimation personnelle). Voyez le site Atlasprofilax.com si vous ne connaissez pas cette technique de soin.
    Bien cordialement, Yvette Olivier Dr.

  6. megevand says:

    dans quelle catégorie classer les gens atteints de narcolepsie, cataplexies ?

  7. claudia Plante says:

    Bonjour,
    J’ai souffert de bruxisme assez longtemps jusqu’à ce qu’on m’enseigne des petits trucs qui ont bien marché: masser l’articulation des machoires en rond quelques minutes en faisant bouger les machoires latéralement la bouche ouverte. Air idiot assuré, mais cela a fonctionné. A faire pendant plusieurs mois.

  8. J says:

    Des exercices faciles à faire que l on se dit stresse ou pas.

  9. Eham says:

    Bonjour Dr Willem, un géant merci pour l’article sur le bruxisme parce que je souffre depuis longtemps de ce malaise après un traitement de dents j’ai senti qu’une manœuvre faite par mon dentiste a provoqué se déséquilibre.

  10. Sylvie says:

    Bonjour,
    Vous ne conseillez jamais la magnétothérapie qui pourtant calme tous les problèmes nerveux… pourquoi?

  11. Dr Perdix says:

    Bonjour, je suis occlusodontiste, c’est a dire qu’en tant que dentiste,je ne m’occupe que de la relation entre la mâchoire du haut et du bas. Cet article sur le bruxisme est vrai mais ce n’est pas aussi simple. En effet un serrage des dents n’est pathologique que si la position de l’occlusion et pathologique. Et si elle l’est, vous pouvez faire tout ce que vous voulez, les douleurs seront toujours là. La seule solution est la réalisation d’une gouttière équilibrant muscles et articulations. La réalisation de celle ci est déterminée par des tests kinesiologiques . C’est le seul moyen de connaître la position de la mandibule. En équilibre neuromusculaire on équilibre les chaînes musculaires antérieures et postérieures. Les résultats sont alors exceptionnels avec disparition de douleurs à distance de la mâchoire. Mais la gouttière doit être parfaitement réglée, et ce n’est pas toujours facile. Dr Pierre Perdrix

  12. ROBBE Denise says:

    Je viens d’essayer une gouttière conseillée par un Dr ORL à cause de prurit dans les oreilles avec desquamation , suintements et douleurs ( je soupçonne quant à moi de l’eczéma). Mon dentiste l’a faite mais m’a semblé perplexe. Je me suis réveillée à 3 heures du matin avec un début de migraine et de fortes tensions dans la nuque et le haut du dos ( douloureuses). J’ai dû oter la gouttière et prendre un anti-douleur pour me rendormir ! Donc à l’opposé de l’effet recherché. Je sais plus quoi faire !? Ni qui consulter .

  13. NICOLAS says:

    Bonjour docteur,
    Je vous remercie pour cet article, je cherchais des solutions pour aider mon petit garçon âgé de 8 ans , atteint d’un diabète de type 1 (insulino-dépendant). Et j’ai constaté qu’il grinçait des dents la nuit, Au début, ce n’était pas souvent et pas très fort, mais je vois une aggravation depuis le mois de janvier. Car, étant atteint de bronchites successives depuis janvier malgré une médecine naturelle très efficace, il rechute. Bien entendu, cela l’oblige à rester à la maison. Donc, forcément il devient très nerveux, puisque étant une nature très active.
    J’ai entendu tout et n’importe quoi sur son bruxisme, mais lorsqu’il est plus détendu le bruxisme est moins présent. Tout cela m’angoissait au point de l’emmener chez le dentiste pour qu’il lui positionne une gouttière dans la bouche. Il se plaint d’avoir mal au dent le matin. Mais, je vais m’efforcer de suivre vos conseils afin de réduire le bruxisme dans un premier temps et l’éliminer progressivement dans un deuxième temps. Pensez-vous que l’utilisation d’une gouttière est nécessaire ou bien efficace dans son cas. Je ne veux pas qu’il s’abîme les dents sachant qu’il est diabétique. Je vous remercie pour vos conseils bienveillant.
    Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *