Changez votre lit de place et tout ira mieux !

Vous avez fait le tour de tous les médecins, des plus grands spécialistes et vous restez avec vos symptômes : insomnie, mal-être, et parfois, ça peut être beaucoup plus grave : une maladie chronique ou même un cancer.

En fait, le problème se situe peut-être simplement sous votre « plumard » !

Oui, alors que vous pensez être bien tranquille au fond de votre lit, il se peut que vous vous exposiez à de nombreuses pollutions électromagnétiques.

C’est pourquoi je voudrais évoquer avec vous un point très important, trop souvent négligé, sur l’environnement électromagnétique des endroits où nous vivons, travaillons, et surtout dormons pour récupérer et nous régénérer.

Lorsque l’on ne dort pas bien, l’une ou l’autre nuit, après des excès alimentaires, une consommation tardive d’excitants dont la caféine, des soucis familiaux, professionnels… cela ne prête guère à conséquence dans l’immédiat.

Etes-vous fatigué dès le réveil ?

Par contre une exposition prolongée à certains rayonnements néfastes va engendrer, dans un premier temps une baisse de notre vitalité : on se réveille déprimé, fatigué, voire épuisé, cela pouvant durer une bonne partie de la journée. Il s’agit là d’une première alerte.

Nous vivons dans un environnement composé d’ondes naturelles et artificielles.

Certaines ondes naturelles sont indispensables à la vie : c’est le cas des rayonnements d’origine cosmique et solaire, ainsi que ceux d’origine tellurique (qui viennent de la terre), d’autres peuvent avoir à la longue des effets nocifs sur notre santé.

On pense même que bon nombre de troubles et de maladies sont occasionnés par un déséquilibre provoqué par une exposition prolongée à certains rayonnements pathogènes.

En fonction de notre sensibilité ou de notre terrain héréditaire, ils ont des effets pathogènes très divers : ça peut aller de simples troubles du sommeil… jusqu’au cancer, en passant par des migraines persistantes, des troubles cognitifs, des états dépressifs et autres état inflammatoires…

Peu à peu, nos défenses immunitaires s’affaiblissent progressivement et ne seront plus en mesure de compenser ces agressions.

Avez-vous déjà ressenti ça ?

Voici une liste des troubles et symptômes fréquemment constatés lorsque le lit est placé sur une zone perturbée :

  • Réticence à aller se coucher
  • Difficultés à s’endormir
  • Sommeil agité (draps entortillés)
  • Cauchemars, cris
  • Tomber du lit, se tenir accroupi dans le lit (enfant)
  • Somnambulisme
  • Grelotter ou transpirer dans le lit
  • Bruxisme
  • Crampes, contractures
  • Engourdissements, fourmillements
  • Impatiences dans les membres
  • Palpitations cardiaques
  • Fatigue, voire épuisement au réveil, pouvant durer la journée
  • Manque d’appétit au lever, nausées, vomissements.
  • Mauvaise humeur, irritabilité
  • Nervosité, tension interne
  • Malaises, vertiges au lever
  • Tendance dépressive
  • Pleurer ou envie de pleurer au réveil
  • Dormir mieux quand on n’est pas chez soi

Vous comprenez pourquoi il est impératif d’attacher une grande importance à l’endroit où nous sommes censés nous « régénérer », c’est-à-dire l’emplacement du lit !

Trouver ce qui perturbe votre zone de sommeil

Une analyse géobiologique permet d’identifier les sources de perturbations, naturelles ou technologiques.

  1. Les perturbations naturelles

Elles peuvent être d’origine géologique et hydrologique : failles, diaclase, cavités et veines d’eau souterraines, cheminées cosmo-telluriques…  Si vous pouvez le faire, essayez de les détecter avec précision afin de placer le lit dans une zone neutre.

  1. Les perturbations électromagnétiques d’origine technologique

La technologie génère des ondes multiples : basses et hautes fréquences, pulsées, non pulsées, modulées en fréquence et en amplitude. Elles sont des milliards de fois supérieures aux autres.

Mais ces 20 dernières années, la situation s’est considérablement aggravée : ces ondes sont omniprésentes dans notre vie quotidienne.

Je voudrais vous donner quelques clefs pour vous protéger des champs électriques et magnétiques.

Les champs dits de « basse fréquence » proviennent principalement de l’alimentation électrique de l’habitat et des appareils électroménagers, ainsi que par des lignes électriques très haute tension, haute tension, moyenne tension, et basse tension.

Quelques règles simples à mettre en place :

  • Préférer un radio réveil à piles, sinon l’éloigner d’au moins 1 mètre ;
  • Équiper la lampe de chevet d’un interrupteur bipolaire (qui coupe la phase et le neutre) afin d’éviter les rayonnements à proximité du dormeur ;
  • Raccorder toutes les prises électriques à la terre ;
  • Supprimer les rallonges électriques sous le lit et derrière la tête de lit ;
  • Éviter les appareils sous tension ou en veille à proximité du lit ;
  • Éloigner tous les appareils qui contiennent un transformateur, y compris les chargeurs.

Il y a aussi les champs électromagnétiques hautes fréquences (HF). Le déploiement généralisé des antennes relais, des bornes wifi, bluetooth, wimax, la 3G puis la 4G et maintenant les compteurs dits « intelligents et communicants » comme le compteurs Linky… Tout cela génère une pollution insidieuse et permanente.

Nombreuses sont les personnes qui ne supportent plus un tel environnement et deviennent électro hypersensibles. Il y a lieu de réduire autant que possible ces champs HF, principalement dans la chambre à coucher, en prenant certaines dispositions appropriées.

Là encore, voici des règles simples à mettre en place :

  • Éviter le téléphone mobile en veille sur la table de chevet ou sous l’oreiller ;
  • Utiliser de préférence un téléphone sans fil DECT qui rayonne uniquement lors des communications et non en permanence. Le filaire reste toutefois préférable ;
  • Éviter les applications technologiques sans fil ;
  • Préférer une connexion internet filaire ou placer modem et box dans une housse de protection qui atténue les rayonnements à plus de 90% ;
  • Opter pour des volets roulants en aluminium très efficaces contre les rayonnements HF provenant de l’extérieur (antennes relais…).

En pratique !

Voici ce que je vous recommande pour dormir comme un bébé et éviter la plupart des perturbations.

  • Placer le lit dans une zone indemne de toute perturbation cosmo-tellurique.
  • Éviter les éléments métalliques dans et autour du lit qui perturbent le champ géomagnétique.
  • Éviter les objets en métal ou plastique (coffres, jouets, housses…) sous le lit.
  • Préférer une literie en matériaux naturels : lit en bois, sommier à latte et cadre en bois.
  • Réduire au maximum les champs électromagnétiques BF et HF dans la zone de sommeil.
  • Éviter impérativement les miroirs dans la chambre à coucher ; ils réfléchissent, amplifient et dévient les ondes.
  • Éviter les draps, couvertures, rideaux, moquettes en matières synthétiques qui génèrent des champs électrostatiques.
  • Opter pour des peintures, des revêtements de murs et de sol naturels, sans émanations toxiques.
  • Aérer régulièrement la chambre.

Vous l’avez compris, il est grand temps de s’intéresser au chaînon manquant de la santé : notre environnement.

Aujourd’hui, rare sont ceux qui prennent la géobiologie au sérieux. Pourtant, cette approche  qui conjugue sensibilité aux éléments naturels et rigueur scientifique pourrait s’avérer, au fil des prochaines décennies, la grande alliée du monde médical.

D’ici là, changez votre lit de place, dormez comme un bébé et portez-vous bien !

PS : L’ouvrage de référence sur ce sujet, c’est « L’influence du lieu – Géobiologie et santé » de Joseph Birckner, éditions Trédaniel. J’ai écrit la préface de ce grand livre. Il y aussi « Pollutions et santé » que j’ai publié aux Editions Dangles, où j’énumère toutes les parades thérapeutiques.

Articles similaires


Sources



23 réponses à « Changez votre lit de place et tout ira mieux ! »

  1. Florence B says:

    Nous avons fait venir une géobiologue dans notre appartement. qui a testé tous les appareils. Modifié le sens de branchements des prises plates. Proposé à ce qu’on jette une lampe de chevet. De débrancher l’imprimante car aussi nocive à l’arrêt qu’en fonction. Déplacé le radio réveil de 80 cm.
    à travaillé des mémoires du lieu chargées par les anciens occupants et le sol également avait des mémoires de champ de bataille.
    Et nous avons compris que notre canapé était sur une zone où le champ électromagnétique était à zéro ce qui est rare. et que nous pouvions dormir sur le canapé quand notre sommeil était perturbé, pour nous ressourcer ! ;o)
    J’ai équipé ma maison avec un correcteur de reseau electrique mom 3 et mon cou avec un mom 1, le jour où ils ont mis une antenne relais dans le cloché de l’église, très proche de mon logement. espacemom.com

  2. Bonjour Docteur WILLEM ,
    Ces informations sont trés précieuses et j’attend avec attention et vigilance des infos qui nous permettront de nous protéger des ondes du LINKY ,je suis électrosensible ‘ pas encore hyper , mais par exemple j’ai passé une nuit dans un domicile équipé d’un compteur LINKY, je n’ai pas pu fermer l’oeil un instant et cela 7 heures durant , donc c’est pour moi trés préoccupant , la wifi qui me gêne aussi je peux câbler , pas le LINKY qui doit être installé dans moins d’un an dans mon domicile , il existe des filtres contre les ondes CPL , mais dans la région Parisienne oû j(habite , souvent les habitations sont mitoyennes , donc ce n’est pas évident , nous comptons sur vos informations actuelles et prochaines pour nous protéger au mieux , des solutions sont certainement aujourd’hui à l’études , mais je crains aussi que certains charlatans occupent le terrain ! Merci encore pour vos infos trés précieuses ! Cordialement

  3. Csernyanszki Marianne says:

    Feu mon mari a détecté des ondes telluriques néfastes et nous avons changé l’orientation de notre lit, ça allait mieux. Plus tard, j’ai changé mon grand sommier en deux de une personne en lattes, mais électriques. Je ne dors pas bien … mais pour mon dos j’ai besoin cet équipement.
    Comment neutraliser tout en pouvant l’utiliser ? Merci.
    Marianne

  4. Hinard Michel says:

    je trouve étonnant que vous ne parlez pas de la position du lit qui doit toujours avoir la tête à l’est, nord- est, lu dans un vieux livre de 1.50ans d’un vieux médecin

  5. Bernard says:

    Un des gros problèmes futurs consiste en la maîtrise des ondes sonores en habitat rapproché. En effet, de nombreux « ventilateurs » à vitesse variable équipent les échangeurs « air » placés en dehors des habitations (pompes à chaleur simples ou doubles, climatiseur,…). Or le son est porté par le flux d’air généré (pensons aux anciens hauts parleurs de foires qui étaient munis d’une soufflerie pour que cela porte plus loin). Vu que la pompe à chaleur est considérée comme génératrice d’économies d’énergie (surtout face au chauffage par simple résistance électrique), ces appareils risquent d’apparaître un peu n’importe où générant des nuisances sonores à n’en plus finir : infrasons, vibrations de plus ou moins hautes fréquences sonores, battements entre sources de fréquences proches,….

  6. Marie-Noël says:

    Bonjour Dr Willem,
    Merci pour ces conseils plus qu’élémentaires et indispensables.
    Par contre, concernant les qqs règles simples à mettre en place, je suis étonnée que vous conseillez « d’•Utiliser de préférence un téléphone sans fil DECT qui rayonne uniquement lors des communications et non en permanence… »
    Car je pense au contraire que ce téléphone sans fil (DECT) émet des ondes dès que le combiné n’est plus sur son socle, qu’on soit en communication ou pas. Or, je pense que ces téléphones sans fil se baladent malheureusement bien plus souvent hors-socle que dessus, son avantage étant justement de l’avoir avec soi partout à portée de main ds la maison et/ou au jardin… et de ne le mettre sur son socle que pour sa recharge. (Cf. ds la vidéo mentionnée ci-dessous).
    De plus, en ce qui concerne les nuisances électromagnétiques, le téléphone sans fil DETC semble encore pire que les e-phones … ce qui n’est pas peu dire!
    Il faut donc de toute façon préférer le téléphone AVEC fil (filaire), et en règle générale toujours privilégier les systèmes filaires aux non-filaires.
    Il est également vivement recommandé d’éteindre son e-phone durant la nuit, où qu’il soit déposé. C’est la meilleure façon d’assurer l’arrêt des émissions d’ondes!
    Vidéo très intéressante sur le sujet : Temps Présent – Être connecté peut nuire gravement à la santé (2017)
    https://www.youtube.com/watch?v=-FuxnFxFelE
    Cf aussi le site http://www.robindestoits.org/
    Cordialement

  7. robert says:

    Un telephone sans fil norme DECT emet en permanence 24/24h. Un telephone norme ECO n’emet qu’en utilisation, à condition cependant de n’en avoir qu’un. Un pack de plusieurs telephones norme ECO peut fonctionner quasiment comme des DECT. Pour ceux qui voudraient eliminer toute source de wifi,…. chez eux, je leur conseille l’achat d’un detecteur pour garantir que tout est bien coupé.(wifi ordinateur,wifi box, hotspot 1 et 2, DECT,……).Car , ne couper qu’un appareil ne fait baisser en fait que tres peu le niveau de radiation.

  8. Hélène Le Pargneux says:

    Waou, j’attendais avec impatience ces conseils que j’ai toujours essayé de mettre en pratique et de diffuser autour de moi, conseils qui m’avaient été donnés en Allemagne il y a presque deux décennies. Alors chers tous, redressons nos manches pour réorganiser notre chambre à coucher !
    Merci Docteur Willem

  9. janine says:

    tout ça est bien gentil de faire toutes ces choses pour mieux dormir , mais quand on habite dans un HLM , on fait pas ce qu on veut , une chambre de 10 m2 et seulement 2 prises , on est obligé de mettre des rallonges pour brancher le reveil et la lampe de chevet compte tenu de la place qu il reste pour le lit ; quand au revetement de sol , on choisit pas non plus ; etc etc

  10. geneviève Martin says:

    Le VASTU SHASTRA est une science millénaire qui étudie l’architecture des lieux et la géobiologie. Cette science issue de la tradition védique (yoga, ayurvéda) peut se traduire du sanskrit par : science de la maison ou traité indien de la demeure. il existe depuis quelques années en France une école de vastu, dirigée par laurent Montels qui a été formé par Prabat Poddar, architecte, urbaniste, spécialiste du vastu. Le vastu apporte des solutions concrètes et efficaces.
    http://www.habitatvastu.com

  11. FOURNIER PIERRE says:

    Bonjour
    Éviter impérativement les miroirs dans la chambre à coucher ; ils réfléchissent, amplifient et dévient les ondes.

    Cette remarque me surprend, j’ignorai que des ondes pussent être réfléchies par des miroirs à part les rayons lumineux. Pourriez vous expliquer cette affirmation.

  12. CORNEILLE Claudie says:

    Ma chambre a coucher est située juste sous une sous station qui alimente en eau chaude la rėsidence où j’habite constituée de plusieurs immeubles.
    Est ce préjudiciable pour ma santé d’avoir au dessus de ma pièce toute cette machinerie.
    Si vous ne pouvez me répondre, merci de me conseiller à quel organisme m’adresser.
    Cordialement ,

  13. Marie says:

    une anecdote qui n’a sans doute rien à voir avec la position de mon lit, mais qui peut intéresser certains ; je me réveillais vers 2 ou 3 heures et je ne pouvais plus me rendormir ; ayant lu un article sur le charbon végétal activé et son absorption des poisons, j’ai décidé d’en faire une cure ; une cuillerée de charbon en poudre tous les jours ; et curieusement, je dors beaucoup mieux !

  14. STUTZ says:

    J’ai 75 ans. Pouvez-vous me dire s’il est mauvais de dormir dans un lit électrique (marque Dunlipilo).
    Il me permet de me réveiller sans douleurs grâce au positionnement que je règle moi-même : tête et jambes légèrement relevées. Mais je suis un peu fatiguée au réveil . Quid?
    Est-ce que le symbole JOHREI peut palier aux inconvénients de la présence d’électricité ? MERCI

    1. Pmp says:

      C’est pas l’idéal, mais c’est mieux que la chaise du même nom ?

  15. Lequy says:

    tout à fait d’accord avec vous, mon lit est sur le compteur
    électrique et une voiture dans le garage en-dessous –
    je n’ai pas la possibilité de le changer de place, j’ai investi dans un sur matelas es-prâvent depuis 8 jours, léger mieux. Avez-vous une autre solution à me proposer?
    Merci.

  16. mellado jocelyne says:

    12/9/2017 bonjour
    Article intéressant, cependant, où pouvons nous nous adresser pour faire un bilan géobiologique svp ?
    merci de votre réponse
    cordialement
    j.mellado

  17. bret says:

    Bonjour,
    Par curiosité j’ai cherché dans Google le terme « cheminées cosmo-telluriques » Et vraiment je n’ai pas été déçu. Eh oui j’adore rigoler, c’est un des meilleurs remède que je connaisse, alors cette littérature incroyable, quel pied !
    Je conseille ce blog : http://rustyjames.canalblog.com/archives/2012/10/25/25420551.html
    Ou bien celui-ci : http://etresdelanature.fr/rencontre-avec-une-cheminee-cosmo-tellurique/

    Encore merci pour ce bon moment.

    Cela dit faire référence à ce genre de concept dans vos lettres me laisse perplexe et à mon avis décrédibilise grandement les informations et arguments fournis dans les lettres du Dr. Willem

  18. Joan beatrice says:

    Bonjour ,
    J’envisage d’ acheter un lit avec tête et pieds relevables
    (electrique) ; Est ce une bonne idée?
    Merci.

  19. Ghislaine Million says:

    Merci pour ce post qui devrai être pris très au sérieux , j ai perdu une soeur d un cancer , elle vivait depuis 13 ans dans une maison catastrophique pas que la chambre !! Une magnétiseuse lui a dit mais hélas trop tard, passage d eau , fosse et j en passe .Tous les symptômes elles les avait .cette même personne est venue chez moi pour vérifier, rien de grave en plaçant qlques aimants plus de soucis. Si je devais changer de maison cela serait une évidence pour moi.

  20. Boyer Elisabeth says:

    Bonjour !
    Nous avons sur notre toit des panneaux photovoltaïques…… ???
    Qu’en pensez vous ??.
    Merci
    E. Boyer b

    1. robert says:

      Je pense que c’est plutot de l’emplacement de l’onduleur qu’il faut s’interesser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *