Cette petite glande est peut-être responsable de tous vos soucis !

Il y a quelques signes qui ne trompent pas !

C’est pourquoi si vous êtes en permanence fatigué, que vous manquez d’entrain et :

  • Si vous avez un grand besoin de sommeil ;
  • Si vous prenez du poids alors que vous avez perdu l’appétit ;
  • Que votre transit intestinal fonctionne au ralenti et que vous êtes constipé ;
  • Si vous êtes aussi frileux et ne supportez plus le froid…
  • …et que vos cheveux et vos ongles sont cassants et la peau sèche…

…Alors vous souffrez peut-être d’hypothyroïdie.

Et si ce n’est pas vous, je suis presque sûr que vous avez dans votre famille ou parmi vos proches une personne atteinte d’hypothyroïdie. On estime qu’au moins 15 % de Français souffrent de ce type de pathologie, et pour le grand spécialiste des hormones, le Dr Jacques Hertoghe, c’est même 80 % de la population qui présente une faiblesse en hormones thyroïdiennes.

Les plus touchées, ce sont les femmes : elles sont cinq à sept fois plus souvent atteintes que les hommes. On explique ça par l’interaction entre les hormones thyroïdiennes et ovariennes. Elles émergent notamment lors de la grossesse du post-partum et de la ménopause.

En plus des symptômes que je viens d’évoquer, l’hypothyroïdie peut avoir des répercussions sur le plan neuropsychique. Ainsi, la lenteur intellectuelle est manifeste chez les personnes touchées. Elle est souvent accompagnée :

  • De troubles de la mémoire et d’une lassitude et d’une paresse cérébrale ;
  • Les personnes touchées semblent se désintéresser de tout, leur parole est lente ;
  • Des sautes d’humeur pouvant aller jusqu’à la dépression sont fréquentes.

La thyroïde agit sur tous vos organes !

La thyroïde est une petite glande située à la base du cou. Elle fabrique des hormones capitales pour notre équilibre. Chacune de nos milliards de cellules est stimulée par nos hormones thyroïdiennes.

On comprend que son dérèglement conduise à de nombreux troubles : problèmes de poids, sautes d’humeur, palpitations, troubles digestifs, fatigue…

Notre peau, nos os, notre cœur, notre cerveau… Rien n’échappe à l’influence des hormones thyroïdiennes.

La peau se modifie sous leur influence ; si elles viennent à manquer, elle s’épaissit et devient froide.

Les hormones thyroïdiennes exercent aussi une régulation sur l’ossification et favorisent la maturation des cartilages de croissance. Ainsi, chez l’enfant, une carence hormonale ralentit l’apparition des points d’ossification, alors qu’un excès hormonal l’accélère. Chez l’adulte, les hormones thyroïdiennes jouent un rôle sur le renouvellement osseux. Ce dernier se ralentit en cas d’excès. Les hyperthyroïdiens dont la maladie évolue depuis longtemps risquent une ostéoporose.

Quant au cœur, lui aussi est régulé en partie par les hormones thyroïdiennes. La fréquence des battements cardiaques augmente si elles sont en excès et diminue dans les cas contraires.

Le cerveau est également soumis aux influences des hormones thyroïdiennes, et ce bien avant la naissance. Elles sont indispensables au bon développement cérébral des enfants avant et après la naissance.

Comment savoir si vous êtes touché ?

Quand cette petite glande secrète trop d’hormones thyroïdiennes, on parle d’hyperthyroïdie : ça se manifeste par une accélération de tous les processus biologiques.

Dans l’hypothyroïdie, au contraire, tout l’organisme est ralenti : le métabolisme de base, la production de chaleur, le rythme cardiaque, le transit intestinal, la combustion des graisses, etc.

Simplement en palpant la thyroïde, le médecin peut déjà repérer des anomalies : d’abord, l’augmentation de la taille de cette petite glande ; elle peut aller jusqu’à former un goitre, mais le médecin peut aussi déceler la présence de tuméfactions ou de nodules.

Quand il soupçonne un dérèglement, le médecin prescrit d’abord des analyses de sang pour doser les hormones thyroïdiennes : T3, T4 et la TSH. Si les résultats montrent une anomalie, un dosage d’anticorps thyroïdiens dans le sang est alors réalisé pour rechercher une thyroïdite d’Hashimoto, une maladie auto-immune.

Pour fonctionner de façon optimale, produire les hormones thyroïdiennes en quantité suffisante et répondre aux besoins de l’organisme, la thyroïde utilise un certain nombre de nutriments incluant des minéraux : l’iode, le magnésium, le fer, le mobyldène, le sélénium ou le zinc, mais aussi des vitamines du groupe B (R1 ;B2 ;Bb ;B8) la vitamine E et l’acide aminé L-Tyrosine.

L’iode pour la synthèse des hormones

Jusqu’à la fin du XIXe siècle, l’insuffisance d’iode dans l’alimentation posait d’importants problèmes de santé en Europe. À cause de cette carence en iode, les habitants des zones montagneuses éloignées de la mer étaient souvent victimes d’hypothyroïdie congénitale. Cette dernière était elle-même responsable de nombreux goitres et de crétinisme. C’est comme ça que l’expression « Crétin des Alpes » est née…. Toutefois, regardez autour de vous, il n’y a pas que dans les montagnes qu’on rencontre des crétins !

L’iode, indispensable à la synthèse des hormones thyroïdiennes, est apporté par l’alimentation (algues). On considère qu’une personne présente une carence iodée lorsque ses apports sont inférieurs à 100µg par jour. Au-dessous de cette limite, des goitres peuvent se former.

C’est pourquoi, chez le nouveau-né, il faut être extrêmement vigilant quant à l’utilisation d’antiseptiques iodés. Absorbés par la peau et les muqueuses, ces produits sont susceptibles de provoquer une intoxication iodée et à plus forte raison, une hypothyroïdie.

Aujourd’hui, les pays industrialisés souffrent moins du manque d’iode grâce à l’iodation systématique du sel de cuisine et à la diversification de l’alimentation. Le lait et les produits laitiers ont une forte teneur en iode en raison de l’emploi de fertilisants riches en iode et l’usage de médicaments vétérinaires contenant de l’iode. Les fruits de mer et le poisson sont également une source importante d’iode.

L’apport iodé reste toutefois insuffisant pour certaines catégories de la population : les végétariens stricts ou les femmes, au cours de la grossesse et de l’allaitement.

Voici les apports journaliers recommandés : nos besoins physiologiques journaliers devraient être couverts par nos apports alimentaires, mais les besoins en iode évoluent en fonction de l’âge. L’apport alimentaire recommandé par les instances internationales est le suivant : entre 0 et 12 mois : 50 µg, entre 1-6 ans : 90 µg ; entre 7 et 12 ans : 120 µg ; après 12 ans : 150 µg ; grossesse et allaitement : 200 µg.

Les ennemis de votre thyroïde

1. Le stress : Les effets du stress sur la fonction thyroïdienne ne sont pas négligeables. S’il peut jouer un rôle dans le déclenchement des maladies thyroïdiennes, il a également une influence sur la fonction thyroïdienne, sans nécessairement déclencher un dérèglement à long terme. Le stress modifie également, de façon transitoire, la sécrétion des hormones thyroïdiennes. L’expérience montre que les facteurs de stress sont aussi en cause dans le déclenchement des thyroïdites de Hashimoto, qui s’accompagnent d’une hypothyroïdie. On sait que le stress tend à affaiblir la fonction immunitaire. Cet effet serait amplifié chez les personnes prédisposées. Leur production d’auto-anticorps antithyroïdiens ne serait plus freinée, le système s’emballerait et déclencherait la maladie. L’organisme produit naturellement des auto-anticorps. Cette production est maintenue à un niveau bas par le système immunitaire qui considère erronément ses propres tissus comme des corps étrangers. Si leur production n’est plus freinée, en particulier en situation de stress, leur quantité augmente et leur effet néfaste peut affecter, entre autres, la fonction thyroïdienne. Dans ce cas prendre Immunorégul (Labo Phyt’Inov).

2. Le tabac : 
au chapitre des méfaits bien connus du tabac, on peut ajouter ses effets toxiques pour la thyroïde. La fumée de cigarette contient des dérivés (les thiocyanates) qui bloquent le fonctionnement thyroïdien et détruisent très probablement certaines cellules thyroïdiennes. Chez les personnes prédisposées aux maladies thyroïdiennes, la tabagie, même légère, peut faire basculer du mauvais côté…

Le traitement de base de l’hypothyroïdie à voir avec votre médecin

Exception faite de certains cas où il suffit d’arrêter les antithyroïdiens de synthèse pour normaliser la fonction de la glande, le traitement repose sur la prise régulière d’hormones thyroïdiennes (T3 et T4) afin d’abaisser la TSH aux valeurs normales.

Plusieurs laboratoires fabriquent et mettent sur le marché des hormones thyroïdiennes de synthèse (dénommés T3 et T4). En France la T4 est commercialisée sous le nom de Thyroxine® ou de Levothyrox®, sous forme de comprimés sécables ou en gouttes, et la T3 est commercialisée sous le nom de Cynomel®.

Le traitement d’une hypothyroïdie repose sur l’administration quotidienne d’hormones thyroïdiennes. Le plus souvent, il doit être poursuivi à vie.

Parlez-en avec votre médecin, il vous conseillera un traitement adapté à votre morphologie et à vos bilans sanguins.

Des remèdes naturels pour renforcer votre traitement

1. Les Algues : Les propriétés des algues sont connues depuis des milliers d’années. Il existe une algue bleue-verte qui est l’aliment le plus complet de la planète : l’Aphanizomenon. Elle peut combler toutes les carences grâce à ses 115 micronutriments. Elle possède tous les acides aminés essentiels et non essentiels, 13 protéines, des nucléoprotides (structure de base de l’ADN et ARN), des hormones végétales. Elle régule l’ensemble des métabolismes, renforce les défenses immunitaires, lutte contre les radicaux libres, protège contre toutes les formes de pollution, combat l’inflammation, stimule la régénération cellulaire. Il en ressort une capacité d’amélioration générale de la santé. Cette algue est vivement conseillée pour régulariser les fonctions de la thyroïde et restaurer l’ensemble du terrain. (AFALG de laboratoires Phyt-Inov : 2 gélules 2 fois par jour. Je connais des chefs d’entreprise et des athlètes qui en prennent 12 par jour, ils pètent la forme !)

2. Acides gras : Pour renforcer la réceptivité des cellules aux hormones, les acides gras mono ou poly-insaturé augmentent la fluidité des membranes et les échanges des éléments nutritifs. On les trouve dans l’alimentation ou dans les compléments alimentaires. Malheureusement, les poissons sont contaminés, sauf le Krill que l’on trouve dans les profondeurs de la mer :

  • Epa-Krill : 2 gélules aux 2 repas, procéder par cure de 3 semaines ;
  • Oxyolyse : un antioxydant composé de goji, açai, grenade : 2 fois, 2 gélules ; Biolinel (huile de lin) ;
  • Oméga 3 Labo Phyt’Inov 2 fois par jour 2 gélules.

3. Compléments alimentaires : Des laboratoires ont mis au point des produits efficaces qui assurent le bon fonctionnement de la thyroïde. Ainsi, le Thyregul des laboratoires Phyt’Inov, recèle des compléments alimentaires associant des extraits de plantes, des algues, des Huiles Essentielles, des acides aminés et des vitamines pour assurer la régulation neuroendocrinienne et plus particulièrement l’équilibre thyroïdien.

4. Les huiles essentielles
 (HE) : On dispose d’HE qui stimulent les cellules thyroïdiennes. Je pense notamment à HE de Girofle (clou) et de Myrte vert, de carotte sauvage. Acheter un flacon de 5 ml de chaque. Mettre 1 goutte de chaque HE sur un support tel qu’un comprimé neutre. Absorber 3 fois par jour avant les repas.

5. Gemmothérapie : 
Le matin 50 gouttes dans de l’eau : betula pubescens. Bourgeons macérat glycériné 1 D 125ml ; Le midi 50 gouttes dans de l’eau : Prunus amygdalus ; Le soir 50 gouttes dans de l’eau : Ficus carica. Les désordres de la thyroïde sont souvent la conséquence d’un stress majeur ou de stress répétitifs : Quiet full, 2 fois 2 gélules (labo Phyt’Inov).

6. Homéopathie 
: Dans tous les cas, l’homéopathie peut être très avantageusement associée à l’allopathie. Pour cela, consulter un médecin homéopathe pour avoir un traitement de fond qui restaurera le terrain. Iodum 5 CH ; Thyroidea 5 CH 3 tubes de chaque, 3 granules 2 fois par jour ; Calcarea Carbonica (extrait de l’écaille d’huître) : hypothyroïdie avec goitre, chez un patient obèse, transpirant de la tête, peureux, lent ; les règles sont en avance et abondantes. Graphites : hypothyroïdie et présence d’un myxcedème, avec obésité chez un patient triste, apathique, indécis, frileux ; les règles sont peu abondantes et en retard, frigidité, inflammation des paupières et des yeux. Prendre en 7 CH, 5 granules matin et soir pendant plusieurs mois. Remèdes de terrain Thuya Occidentalis : tendance aux excroissances diverses ; perte de la queue du sourcil ; difficulté à élaborer des idées ; Baryta Carbonica : hypothyroïdie avec goitre gênant la respiration Prendre en 9 CH, une dose par semaine pendant 2 mois.

N’arrêtez jamais le traitement prescrit par votre médecin, et accompagnez-le de ces apports des médecines naturelles en travaillant votre terrain, en veillant à l’apport des bons nutriments. Si vous voulez en savoir plus, je détaille tout cela dans mon livre « Les pathologies de la thyroïde » aux éditions Dauphin. Vous disposerez d’un tour d’horizon plus complet de cette pathologie si complexe.

Je vous souhaite une très belle semaine et surtout, restez en forme !

Dr Jean-Pierre Willem

PS : Comme promis, voici quelques valeurs de référence.

 

Les différents examens biologiques

Les valeurs numériques « normales » des dosages varient en fonction des laboratoires d’analyse. Ces variations s’expliquent du fait que les hormones, qui circulent en très faible quantité dans le sang, sont fluctuantes.

Chaque laboratoire dispose de ses propres valeurs. Ce qui explique des différences de dosage au niveau des valeurs des résultats d’analyse :

– TSH : Ou thyréostimuline hypophysaire. C’est le test de référence de la fonction thyroïdienne. Son dosage indique que la thyroïde est soit normale (euthyroïdie), soit en hyper ou hypothyroïdie. La TSH est abaissée en présence d’une hyperthyroïdie, élevée dans l’hypothyroïdie. Valeur normale comprise entre 0,15 et 3,5 mU/l (milliunité par litre).

– T4 : Cette hormone thyroïdienne contient quatre atomes d’iode (tétraiodothyronine encore appelée thyroxine). Elle quantifie le niveau de sécrétion. Elle est très peu active. Elle est considérée comme une prohormone. Valeur : 40 à 115 mµ/ml. T4 libre de 9 à 25 pmol/l.

– T3 : C’est l’hormone thyroïdienne la plus active. La triodothyronine (3 atomes d’iode). Elle quantifie le niveau de sécrétion. Elle est obtenue par conversion de la T4 en T3. Valeur 0,75 à 1,60 mµ/ml. T3 libre de 3,5 à 8pmol/l.

– Autoanticorps : Dans les maladies auto-immunes on met en évidence des autoanticorps. Antithyroglobuline, antithyréopéroxydase, dans la thyroïdite D’Hashimoto. Même en bonne santé, les autoanticorps spécifiques sont présents dans l’organisme mais à des niveaux faibles.

– Iode : Les besoins en iode évoluent en fonction de l’âge et de la physiologie (grossesse, allaitement). Valeur : 150 mµ/ jour et 200 mµ chez la femme enceinte ou allaitante.

 

L’ensemble des signes cliniques qui doivent vous mettre la puce à l’oreille 

– Asthénie (dans 99 % des cas, celle-ci est constatée).

– Frilosité (90 %).

– Léthargie (90 %).

– Bradycardie (95 %).

– Troubles cutanés divers. Peau sèche (97 %0)

– transpiration faible (89 %).

– Parole lente et mouvements lents.

– Goitre ou atrophie thyroïdienne.

– Température basse, extrémités froides.

– Réflexe achilléen lent.

– Troubles de la mémoire (65 %).

– Crampes (75 %).

– Constipation (60 %).

– Troubles psychiques (35 %).

– Sourcil d’Hertoghe (perte de la queue du sourcil).

– Paumes et plantes jaunes.

– Cheveux et ongles fragiles, chute des cheveux (60 %).

– Prise de poids (60 %).

– Voix rauque, visage bouffi (55 %).

– Syndrome du canal carpien. 6 cas sur 10.

 

 

 





99 réponses à “Cette petite glande est peut-être responsable de tous vos soucis !”

  1. LUC OLMO, Isabel dit :

    Bonjour Docteur WILLEM,
    Je vous remercie de votre générosité, j
    J’ai eu l’occasionne vous écrire une lettre, (ma fille partai en Ouganda) que je vous ai donné en main propre, et c’est qui m’a bouleversé ce votre rapidité à me répondre, le lendemain à 9h30 j’ai trouvé votre courrier.
    J’ai acheté votre livre ,sur la Thyroïde
    Le Levothyrox j’ai le diminue ,de 37,,5 à 25, mais parfois j’ai froid et des difficultés à trouver mes idées, je suis professeur d’espagnol,
    Toutes vos propositions naturelles, pour moi sont parfaites, mais comment trouver celle qui completerer la prise journalier, la quantité et le temps à prendre,
    Mon généraliste connais pas !! malheureusement,
    Mon commentaire est devenue une lettre, Veuillez m’excuses, J’aimerais tellement recevoir un conseil de votre part,
    Bien à vous et merci de toutes vos actions
    Isabel LUC
    ERMONT -95120

  2. grange dit :

    on parle beacoup de l’hypo et peu de l’hyperthyroïdie

  3. John Parker dit :

    Et quand on n’a plus de thyroïde ? J’ai l’impression que le levothyrox n’est pas suffisant pour accomplir toute ses fonctions de la petite glande manquante. John Parker

  4. Belle dit :

    Wow, this is in every recsept what I needed to know.

  5. robert baudouy dit :

    pas assez de diffèrences entre le traitement de l hyper et de l hypothyroïdie

  6. robert baudouy dit :

    mieux souligner ce qu il y a a faire en cas d hyper ou d hypothyroïdie pas clair

  7. Jacqueline PEYROT dit :

    Bonjour
    Dans les traitements que vous recommandez, faut-il faire un choix ou bien tout prendre?
    Cela fait quinze ans que j’ai la maladie d’Hashimoto,mon médecin me prescrit du levothyrox mais pour le reste je dois me débrouiller toute seule et ce n’est pas evident de s’y retrouver.
    Bien cordialement.

  8. leblanc dit :

    Bonjour Dr WILLEM,
    J’ai eu une hyperthyroïdie (maladie de Bassedow) à l’adolescence soignée médicalement puis chirurgicalement ( 2 intervention à un mois d’intervalle). Tout cela a duré 8 ans, tout est rentré dans l’ordre après ma première grossesse.
    Pourquoi vous ne parlez que de l’hypo et très rarement de l’hyper ?
    C’est dommage !

  9. Martine Fyferling dit :

    Bonjour de Willem merci pour cet exposé . Pourriez vous en faire un autre identique concernant l’hyperthyroidie SVP. Vos conseils précieux pourront aider les personnes qui, comme moi, en sont atteintes. Bien respectueusement

  10. martine F. dit :

    Bonjour Dr Willem, vous m’avez suivie dans le cadre du VIH.(CV indétectable et allègement traitement).
    A ce jour c’est une hyperthyroïdie qui me tient en souci. analyses du 2 février 2017 : THS 0,13 – T4 libre 17.0 – T3 libre 6,1. Je ne prends aucun traitement et souhaite éviter l’opération. Que conseillez vous pour modérer cette hyperthyroïdie. Merci pour vos conseils si précieux. Bien cordialement Martine

  11. Michel Laramée dit :

    Merci dr Willem pour votre article sur la thyroïde. Je suis atteint moi-même d’hypothyroïdie, Hashimoto. Je prend donc Synthroïd depuis longtemps. Mais le fait de prendre des hormones de synthèse ne contribue-t-il pas justement à rendre la glande encore plus paresseuse?

  12. gisele dit :

    bonjour jean pierre willem,
    oui tout ce que vous écrivez sur la thyroide est exact. merci , mais après l ablation de la thyroide et malgré les analyses de sang qui établissent un grammage du levotirox ma santé, mon corps, ma vie sont en cacophonie.
    cordialement

  13. Grutus Christiane dit :

    Merci Dr , c’est tout à fait moi, du moins presque
    quand j’ai vu le titre je me suis dit il doit parlé surement
    de la thyroïde , mon spécialiste me soigne avec du
    livotyrox , perte de mémoire ,tension toujours basse
    fatiguée, énervée pour rien, dormir beaucoup , pas de constipation mais le contraire ,
    pointe des sourcils maintenant je comprends pourquoi
    perte de cheveux, etc peau très sèche
    Merci Docteur je comprends un peu mieux cette maladie maintenant

    • Soulard dit :

      Ma femme a subi l’ablation de sa tyroyde et se soigne avec du Levotirox …Existe t’il un protocole de produits naturels pour le remplacer ? Merci d’avance pour votre réponse.

  14. Levieux dit :

    Bonjour,
    Merci pour tous vos conseils qui sont très utiles à tous.
    Cet article m’a fait sursauté lorsque j’ai lu : les ennemis de votre thyroïde sont : 1 : le stress.
    Je pense personnellement que c’est le césium 131 qui est dans l’air actuellement. et dont on ignore l’origine de la fuite.
    Comme avec Tchernobyl, on nous ment et on nous laisse dans l’ignorance des dangers de ce poison nucléaire. (cf les sites de Stopmensonges, CRIIRAD, Michel Dogna, etc).
    Vous pourriez donner des conseils pour se préserver.
    Nous avons plus de quatre vingts ans et on se préserve, à l’ancienne, avec de l’iode.
    Un flacon coûte 3.50 € plus des granions d’iode à 13 €, pour 13.50 € on se protège.
    On passe de la teinture d’iode sur nos avants bras et dès qu’elle a disparu on en remet. C’est la preuve que la thyroïde en a besoin.
    on prend les granions pour compléter la prévention.
    Cordialement.

    .

  15. Kretchmann nicole dit :

    Il pousse un légume qui contient de l’iode !!!! Donc il n’est pas besoin de chasse le krill et par ailleurs tout animal.
    Je reste persuadée que manger de l’animal induit un stress effrayant chez l’humain, même et bien sûr inconsciemment car l’on est complice de ces meurtres : mille milliards d’animaux sont massacrés par an dans le monde.
    Je ne sais pas si je suis hyper ou hypo mais je puis vous assurer que ce qui compte pour moi est le respect de toute vie, donc de la mienne. Depuis que je mange bio et suis devenue vegan, mon unique rein se porte bien ainsi que mon corps et ma tête. J’avais été diagnostiquée hyper à 18 ans. Traitement conseillé à mes parents : ne l’enfermez pas dans un bureau !!
    Merci pour le Cassis.

  16. Bernard dit :

    Bonjour Docteur
    mon fils age de 35 ans , est hypertyroidique ,
    tres difficile a vivre , en societe, impatient
    il suit un endocrinologue de l hôpital et un nutritionniste

    et , a mon avis , les résultats sont tres longs a venir ,
    que conseilleriez vous, en traitement .merci

  17. monnier dit :

    Bonjour Docteur,
    j’ai des petits nodules ,sur la thyroïde,que me conseillez -vous pour les éradiquer ,merci pour votre réponse.

  18. Zuanon dit :

    Bonjour,
    Et merci pour toutes vos informations passionnantes.
    Dans ce dernier message, vous nous parlez d’un « comprimé neutre ». Qu’entendez-vous par là ? Pouvez-vous donner quelques précisions et quelques exemples ?
    Merci d’avance pour votre réponse.
    Bien cordialement.
    C.Z.

  19. millard andrée dit :

    et l’hyperthyroidie alors personne n’en parle jamais et pourtant c’est tout autant pénible à vivre et ravageur !!! Pourquoi ? serait ce parce qu’ ‘il y a moins de personnes concernées ? c’est en tout cas frustrant pour ceux qui le vivent ou l’ont vécu.

  20. lorion dit :

    bonjour,dr WILLEM
    je suis traitee pour hypothyroidie depuis 1988
    j’etais à 100 levothyrox, et un professeur à paris a baisse à 100,je prends plus de poids à present et cela m’inquiete
    j’ai tous les symptômes que vous enumerez ci-dessus
    la constipation est la pire à supporter pour moi
    merci dr willem de bien vouloir me repondre par mail
    therese emma

  21. Amarou dit :

    Bonjour Dr Willem
    apres 2 mois de reglage alimentaire (quasi plus de gluten,immuno regul + homeopathie ,Tsh a diminué . Anti tpo stables. Encourageant pour moi. Je dois persévérer pour eviter Levo. Signes de fatigue toujours la . Rdv dans quelques mois. Le moral est important aussi. Merci pour vos infos

  22. Sandrine dit :

    Bonjour Docteur,
    Tout simplement merci pour toutes ces explications précieuses concernant la thyroïde , bientôt les secrets sur les dérèglements de l’hypophyse 😉 merci à vous ! au plaisir de vous lire , ST 42 ans

  23. boisseau Muriel dit :

    bonjour Docteur, j’ai pris 3 semaines durant , Thyrégul, mais je suis allergiques aux huiles essentielles Raideur muscles, nausées etc. Ce n’est pas une découverte, mais avec mon hypo , je tenais à essayer Thyrégul qui m’a donné un coup de fouet . Auriez vous un autre produit sans aucune trace d’alcool. ( foie abimé suite une opération chirurgicale allergies divers…) Merci

  24. Lacroix dit :

    Merci pour cet article intéressant. Je voulais savoir si je pouvais prendre le thyregul alors que je prends du Levothyrox (150) pour une thyroïdite d’Hashimoto? Faut-il consulter un médecin ? Chez Phyt inov, peut on demander l’avis d’un médecin avant de commander les produits? LAFALG est-il préconisé dans tous les cas d’hypothyroïdie et doit-on le prendre, si c’est le cas, en même temps que Thyregul?
    Cela concerne de très nombreuses personnes, j’attends avec impatience votre réponse et suis prête à commander les produits car j’apprécie ce labo.

  25. Laurent dit :

    Bonjour,
    Comment être sûr que l’AFALG que vous conseillez n’est pas pollué par les microcystine présentes dans le lac producteur ?
    Merci de votre réponse.

  26. Martinelli dit :

    Merci de vos lettres très explicites.

    Mr.Martinelli

  27. Damis Nicole dit :

    Bonjour Docteur,

    Je viens de lire votre article très intéressant traitant l’hypoth­yroïdie.

    Vous expliquez que ce serait, entre autres, un manque d’iode. Que doit-on prendre lorsqu’on est allergique ?

    Merci pour votre réponse.

    Cordialement,

  28. Lydia LECAT dit :

    Merci Dr Willem pour cette lettre, qui curieusement arrive à point pour me transmettre une réponse à mes questions. J’ai une hypothyroîdie, avec maladie d’Hachimoto, et nodules (!) Au renouvellement de mon traitement Lévothyrox pour le mois, je constate que la composition du cachet a été modifié ! et ce sans prévenir les patients, au travers des pharmacies, J’ai eu beaucoup de mal à stabiliser mes résultats, et je crains que cette nouvelle composition me redonne quelques difficultés. Je recherchais donc sur Internet des alternatives naturelles, mais comment procéder pour passer du Lévothyrox à un traitement naturel ?
    Merci pour l’aide que vous pourrez m’apporter,
    Bonne Soirée

  29. GOUT colette dit :

    Pourquoi vous ne parlez jamais des personnes chez
    qui on a enlevé totalement la thyroïde ?
    Quels devrait être les bons dosages TSH, T3, T4 ?
    L’âge joue-t-il dans ce cas là?
    Merci de bien vouloir donner quelques explications
    pour ces cas.

    • Louise dit :

      bonjour

      je suis également demandeuse de ces réponses car je n’ai plus de thyroïde, et les livres existants ne traitent jamais sérieusement de ce sujet;

      j’ai bien tous les problèmes énumérés par vous.

      nous avons besoin d’hormones de substitution.

      Pourquoi ne pas écrire une lettre ou une petite brochure sur ce sujet?

      merci d’avance!

      Louise

  30. nicolekoltes dit :

    bonjour Monsieur ,
    ces dernières années je n’arrive à stabiliser ma glande , une fois en hyper , une fois en hypo en ce moment je suis à 0,650 et je prends du lévothyrox 125 , mais comme indiqué , j’ai toujours froid , fatiguée est -ce un bon dosage ,merci !

  31. Michel GURY dit :

    Bonjour Dr WILLEM?
    Je trouve un intérêt à suivre vos informations médicales et vos conseils de médecine naturelle. Le les trouve riches, aisés à lire et surtout pratiques.. J’apprécie votre approche globle de la thérapeutique.
    J’ai apprécié la fiche sur le Cassis et cette lettre sur la thyroïde.
    Je vous suis depuis déjà quelques années avec votre « Lettre verte » distribué avec les bon produits Han-Biotech.
    Merci
    Michel GURY

  32. Claudie dit :

    Un grand merci Dr Williem. Vos efforts sont vraiment apprecies et nous aident aussi a aider d’autres personnes. Qu’il est bon de pouvoir se fier a un expert comme vous!

  33. Hélène Rossmann dit :

    Bonjour Docteur,
    Que pensez vous de Laminaria Japonica pour une thyroîde un peu lente ?
    Et à propos du cassis baies ou feuilles ? j’adore le cassis surtout en confiture très très presque de la compote
    Cordialement, belle journée
    Hélène Rossmann

  34. Hézard dit :

    Bonsoir Docteur

    Dans votre article, vous ne parlez pas de l’Euthyral des laboratoires Merck qui possède à la fois les hormones T3 et T4 et est donc plus complet, mieux dosé et toléré que le lévothyrox. Hélas, peu de médecin le prescrivent et le connaissent
    Cordialement

  35. SILVIA BLASZCZYNSKI dit :

    J’ai lu très attentivement votre lettre. Je sohaite vous faire part d’une remarque: j’ai une hyperthyroidie,pour laquelle je ne prends aucun médicament car elle est dite légère: je suis frileuse, menue, peau sèche ongles cassants, constipation et pas de transpiration . L’hypo et l’hyperthiroidie ont elles les mêmes symptômes?

  36. Benard jacqueline dit :

    MERCI DR, je me suis bien reconnue à travers votre exposé j ai rencontré tous ces problèmes seulement vous ne parlez pas des personnes qui n ‘ ont plus de thyroide dont je fais parti
    et qui pour la finale se traine avec un myxoedème sans pouvoir manger seule idem pour la toilette tenir debout etc le calvaire et ceci pendant plusieurs mois etc
    merci de retirer se message

  37. Lucille Potvin dit :

    Merci pour toutes ces précieuses informations concernant l`hypothyroidie. Enfin des réponses à mes interrogations. Encore merci Dr Willem

  38. Cassie dit :

    Ah vous trouvez que prendre des médocs c’est de la santé naturelle ça?????? pourquoi prendre des trucs naturels pour « renforcer le traitement »? pourquoi ne pas juste prendre ces « trucs »???
    Déjà dans une des lettre précédente sur le sommeil ou il n’y a pas un mot sur les effets délétères des ondes électromagnétiques sur le rythme circadien, je trouvais que ça faisait médecine « de base », mais là franchement!!!!!
    Pff encore un autre toubib qui prend les gens pour des huitres, je me désinscris de votre newsletter!!!!!!

    • Claude Besnou dit :

      Je suis naturopathe holistique. Vous devriez en apprendre plus sur le Dr Willem, d’une intelligence remarquable et hors du commun, toujours dans le respect de l’Être Humain ! il est certainement l’un des plus grands pères de la santé naturelle qui a fait le plus pour que les médecines naturelles soient à nouveau reconnues. Et cela depuis des décennies !
      Personne ne possède la science infuse, on peut, ne pas être d’accord, mais faut-il vraiment être dans un piteux état pour en arriver à insulter ainsi, l’une des figures qui a changé le cours de la médecine moderne. Pour moi, le Dr Willem a cessé de « soigner » ces patients (comme continuent de le faire malheureusement la plupart de ses confrères), depuis bien longtemps, il a pris la décision… de les « guérir ».
      Les temps changent, les méthodes empiriques qui nous venaient de nos ancêtres marchaient bien, depuis peu, des méthodes scientifiques ont pris le pas et les médecines naturelles marchent de mieux en mieux et on sait pourquoi maintenant, on en apprend tous les jours !
      N’oubliez pas que nous faisons face à un lavage de cerveau continu, la mauvaise nouvelle, c’est qu’il est impossible de l’empêcher, la bonne, c’est que l’on peut choisir celui qu’on préfère :). Connaissance et bon sens vous éviteront bien des écueils.

  39. boulard dit :

    merci docteur pour ces bons renseignement j’ai un nodule extérieur sur la thyroide c’est dangereux ? j’ai rdv avec mon andocrinologue au mois de juillet merci encore et bonne journée

  40. Kady dit :

    Bonjour Dr Willem et merci pour cet article.
    j’ai une ’hypothyroïdie, Hashimoto et sous traitement Levothyrox (100mg)…malgré des TSH /T3/T4 dans les normes…rien ne change : je continue à ressentir une grande partie des signes cliniques que vous avez listé. Les prises de sang montrent une amélioration mais dans mon quotidien il n’y a pas de différence à être avec ou sans traitement… Avez-vous rencontré des cas comme le mien ?

  41. amalia maiocchi dit :

    Bonjour Docteur,

    depuis 2014 je prends Levothyrox (à ce jour le dosage est 81,25 µg) car j’ai une hypothyroïdie et Hashimoto (Anticorps antithyroperoxydase 269)
    J’ai commandé chez Phyt-inov Thyregul , Orthoflor et Immunorégul; comment et dans quel ordre dois je prendre tous ces compléments ?
    Merci par avance de votre aide

    • TRICHET dit :

      Bonjour Docteur,
      J’ ai eu droit à Tchernobyl en 1986 et je suis actuellement sous levothyrox 100. C’ est la première fois depuis 30 ans que j’ entends parler du thuya occidentalis pour la perte de la queue des sourcils,qui m’ avait beaucoup traumatisée alors que j’ étais jeune. . Pouvez vous m’indiquer le dosage qui n’ est pas précisé dans votre article<.
      Meri d' avance.
      excellente journée.
      Michèle Trichet

  42. J-C. B. Montagné dit :

    Dans cette lettre, vous indiquez, entre autres, la possibilité du recours à l’algue d’eau douce aphanizomenon. Hormis le fait que la société suisse Phyt-inov vend ses produits à des tarifs décourageants mais je suis rendu prudent par le rapport que l’AFSSAPS a édité sur les différentes recherches effectuées sur l’algue. Voir « effets indésirables et précautions d’emploi » repris sur le site WikiPhyto.
    Merci pour votre travail.

  43. Paule dit :

    Bonjour Docteur ,
    Enfin un article sur la thyroide, merci.
    J’ai 34ans de traitement Lévothyrox 125 avec une thyroidite d’Hashimoto et une allergie a l’iode . Dans ce cas pas de complément à base d’iode. Que faudrait’il prendre ??? Ya t’il de l’iode dans la spiruline?

    Merci pour une réponse
    Bonne semaine
    Paule

  44. Santiago dit :

    Bonjour Docteur

    Je souffre d’ hypothyroïdie (hashimoto)je prends levothyrox 25µg par jour.
    Je prends du poids alors que j’ai de moins en moins d’appétit.J’ai 24 ans et je ne supporte plus de me voir ainsi
    Mon médecin ne me prend pas au sérieux .
    Je ne sais plus que faire.
    Pouvez vous me conseiller.
    Je vous remercie de l aide que vous pourriez m’apporter.
    Cordialement
    Ines

  45. Stojeba Colette dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai parcouru avec beaucoup d’attention votre article sur la thyroïde mais n’y ai pas trouvé une explication même partielle de l’affection dont je souffrirais à savoir : une parathyroîdie.
    Auriez-vous dans vos archives quelques renseignements sur ce sujet?
    Par avance ,merci

  46. CONSTANT Claude dit :

    Votre article sur la thyroide est intéressant,mais nous étions en recherche de conseils pour une personne ayant subi l’ablation complète de la thyroide (thyrodectomie)
    Avez-vous un article qui traite ce sujet. Merci.
    Un abonné.

  47. HANOT Thérèse dit :

    Toute ces longues lectures sont fastidieuses, et vos conseils de nutrition peu réalisables. Comment faire lorsque l’on a un bras invalide qui empêche de cuisiner, que l’on n’a pas de voiture pour trouver légumes bio, HE,, que le seul approvisionnement se trouve dans une grande surface qui ne vend que des produits industriels, et surtout que le montant de la retraite ne permet pas de s’acheter du pain sans gluten, rare et cher ???
    Tous vos conseils ne peuvent s’appliquer qu’à des personnes qui ont du temps et les possibilités matérielles de les appliquer. De ce fait je me désinscrit de votre site qui ne m’apporte rien que beaucoup de bla-bla inutile

    • Claude Besnou dit :

      « Quand on veut tuer son chien, on dit qu’il a la rage. »
      Faites ce que bon vous semble, mais avant de prendre des décisions dans votre vie (car ces décisions seront des causes et conditions qui amèneront fatalement des conséquences) essayez d’utiliser le centre « positif » de votre cerveau plutôt que le centre « négatif », je m’explique:
      chacun perçoit les choses différemment même si elles sont semblables à la vue.
      Ex: l’image du Mont Everest, les plus pessimistes (dont les pensées vont directement vers le centre négatif du cerveau) penseront « cette masse énorme, difforme, que certains essaient de gravir en y perdant la vie, un endroit froid et glacial où même l’oxygène manque!  » D’autres y verront la marque de Dieu sur terre, d’autres un paradis écologique non souillé, d’autres une magnifique raison d’escalade pour se vaincre soi-même, etc… changez votre vision sur les choses, parce que à chaque pensée émise, votre cerveau va fabriquer les neurotransmetteurs (hormones) qui lui convient, si vos pensées sont négatives, les hormones crées ne sont pas celles qui vous rendront heureuse.

    • Claude Besnou dit :

      « Comment faire lorsque l’on a un bras invalide qui empêche de cuisiner »?
      On apprend à faire la cuisine avec le bras valide et tout ce que l’on peut utiliser d’autre, renseignez-vous. Comment des gens sont bras peignent-ils des tableaux de maîtres?
      Il faut changer les pensées négatives et le vouloir.

    • Claude Besnou dit :

      « que l’on n’a pas de voiture pour trouver légumes bio, HE,, que le seul approvisionnement se trouve dans une grande surface qui ne vend que des produits industriels, »
      Si vous n’avez pas de voiture pour trouver des légumes bio et des huiles essentielles…? Comment allez-vous vous approvisionner dans une grande surface??
      1) Il y a maintenant des légumes bio dans les grandes surfaces!
      2) Cela veut dire que vous avez des gens qui vous emmènent en voiture dans une grande surface. Donc vous n’avez pas de voiture pour trouver des légumes bio mais vous en avez une pour vous conduire en grande surface?
      Ne croyez-vous pas que vous y mettez de la mauvaise volonté là?
      3) Proposez leur de vous emmener dans un magasin bio et au lieu d’acheter pour 50 € de produits qui vous rendent malade et amère, acheter 50 € de produits bio sans pesticides, Si vous avez besoin de manger 400gr d’un produits de l’agro-alimentaire pour vous nourrir suffisamment (et mal) qui vous revient ) 4,50€, vous n’aurez besoin que de 60 gr d’un produit naturel et bio pour vous amener la même quantité de bons éléments et sans les produits chimiques en plus! Et je doute que ces 60 gr vous coutent 4,50€ mais seulement 2 €, ce qui vous parait cher, en quantité, mais là encore, vos pensées doivent changer et voir la qualité et le bénéfice réel effectué! sur votre santé et votre revenu.
      4) Il n’y a pas que des produits industriels dans les grandes surfaces, mais même, et même si les produits bio de ces magasins ne respectent pas les rendements qui devraient être liés aux produits sans pesticides, il y a encore d’autres solutions.
      5) Ce que je conseille, bien sûr n’allez plus en grandes surfaces! Préférez les « circuits courts », je vais chercher mes œufs à la ferme (j’y prenais mon lait frais mais vraiment trop mauvais pour la santé, j’ai arrêté). Un paysan du coin fait des poulets et des canards( 2 ou 3 fois par an) ils coutent 6€ le kilo, ils pèsent 3,5 kg à peu près! mis en sachets à congeler, cela me fait 20 plats au minimum! (les blancs énormes en émincés marinés) d’un poulet encore meilleur que les poulets BIO! Ils me prévient quand il va en tuer, et il me livre à domicile. Idem pour le veau, le bœuf Angus, et le lapin, pour l’instant je n’achète pratiquement plus de porc car la qualité n’est plus au rendez-vous, j’attends qu’un petit producteur se manifeste. Pour les légumes, une fois par mois dans une ferme (à 20 km quand même) ou l’on cueille et ramasse soi-même ses fruits et légumes! Cela est:
      – encore moins cher que dans le magasin de la ferme, – encore plus frais (pas resté 2 semaines dans les étalages).
      – encore un peu d’exercices physiques que l’on a tendance à oublier.
      – encore plus de temps de conservation au frais que n’importe quel autre approvisionnement.
      On peut faire un jardin aussi, si l’on a qu’un balcon on peut cultiver en pots! Salades, tomates, concombres, cornichons, toutes les herbes aromatiques et médicinales nécessaires sans avoir recours aux H.E. et d’une seule main!!!
      Le tout c’est de changer ses pensées négatives en pensées positives et de vouloir!!

    • Claude Besnou dit :

      « , et surtout que le montant de la retraite ne permet pas de s’acheter du pain sans gluten, rare et cher ??? »
      1) le pain sans gluten n’est vraiment nécessaire que pour les gens qui y sont allergiques!
      2) vous n’êtes pas allergique au gluten, sinon vous sauriez déjà où en trouver sans gluten, ça n’est pas rare, il y en a aussi en grandes surfaces,
      3) Cher? Chez super U: « Tartines Craquantes SARRASIN » de TERRES et CÉRÉALES BIO, de 150gr est à 3,40€, il me dure 1 semaine (bien sûr on ne mange pas ces tartines craquantes comme du pain!!!! )
      « WASA LÉGER » Tartine croustillante au seigle fin et délicat de 270gr est 4,20€ et me fait 2 semaines!
      Vous y mettez de la mauvaise volonté là encore.
      Et rien n’empêche d’acheter sur votre marché, une fois par semaine un pain BIO, que vous couperez et garderez au congélateur, les jours ou vous avez envie de pain! Mais vous apprenez à en manger moins, un peu de pain seulement le weekend ne vous fera aucun mal 🙂 et vous rendra moins acerbe :).

    • Claude Besnou dit :

      « Toute ces longues lectures sont fastidieuses, et vos conseils de nutrition peu réalisables.  »
      1) Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement » et le Dr Willem être précis et expliquer les choses, il n’y a rien de « fastidieux »? Connaissez-vous la signification de ce mot que vous employez??
      « Qui rebute par l’uniformité, la répétition, la durée »
      l’uniformité? avec le nombre de maladies dont parle le Dr Willem??
      La répétition? avec tous les sujets que traite le Dr Willem??
      La durée? C’est vrai que votre temps est compté!
      Ce mot est souvent employé pour « des tâches ménagères fastidieuses », je ne pense pas que les lettres du Dr Willem sont fastidieuses du tout, d’ailleurs il suffit de lire les commentaires 🙂
      « conseils de nutrition peu réalisables » ? Tout ce que vous avez reproché de non réalisable pour votre exemple personnel, j’ai pris le temps de vous expliquer que, au contraire, dans votre cas, c’est réalisable!

    • Claude Besnou dit :

      « Tous vos conseils ne peuvent s’appliquer qu’à des personnes qui ont du temps et les possibilités matérielles de les appliquer. De ce fait je me désinscrit de votre site qui ne m’apporte rien que beaucoup de bla-bla inutile »
      1) Haa c’est vrai ça! il faut un peu de temps pour aller en voiture dans une grande surface, ça vous le faites, mais vous n’avez pas le temps de suivre mes conseils, il est vrai que vous êtes à la retraite comme vous l’avez dit! et tout le monde sait que les retraités sont des gens pressés – qui vont faire leurs courses le samedi et essaient de passer parce qu’ils sont « vieux » devant les gens qui n’ont que ce jour là pour faire leurs courses! – je plaisante 🙂 …quoique 🙂
      les possibilités matérielles, je vous les ai donnée.
      Maintenant vous vous désinscrivez, puisque ça ne vous apporte rien, c’est logique, et moi aussi je suis plein de bla bla bla donc vous ne me lirez pas, la boucle est bouclée.
      Bonne journée à toutes et à tous.

  48. Abadie dit :

    Bonjour Docteur,

    Je vous remercie beaucoup pour ce dossier sur les dysfonctionnements de la thyroïde.
    J’ai été détectée en hypothyroïdie fin 2015.
    À la suite d’un choc émotionnel lié à un déménagement et à l’absence de travail, d’après ma propre perception et analyse, ma thyroïde s’est mise à dysfonctionner.
    Par un concours de circonstances, car je ne voulais absolument pas prendre levothyrox que « tout le monde » me disait de prendre, j’ai été amené à voir un médecin homéopathe, qui m’a prescrit de l’homéopathie très concentré, puisque en DH: que je prends depuis janvier 2016: Thyroïde D8 et Iodum D4.
    Je vais bien depuis ! Même si les analyses de sang ne sont pas complètement à la normale, ce qui compte m’a dit ce médecin homéopathe, c’est l’examen clinique, qui est bon.
    Mais vous oubliez une indication importante lorsque l’on prend du poids: y aurait-il un remède naturel qui aiderait à la perte de poids d’autant plus que je suis ménopausée depuis 2006 à la suite de l’ablation de l’utérus.
    J’ai 57 ans et ne supporte pas de grossir et d’avoir des fringales et compulsions alimentaires que je n’avais pas auparavant.
    Merci d’éclairer toutes les personnes qui comme moi présent du poids alors que j’ai toujours été mince.
    Bien à vous.
    Mireille

  49. RAYMOND marie-thérèse dit :

    Enfin des lettres que j’aime lire car il y a longtemps des années que je suis contre tout ces médicaments et autour de moi on me contredisais toujours et je m’aperçois que j’ai raison et j’en suis ravi je suis pour les produits naturels j’ai un médecin qui n’est pas contre et me comprends mais il me donne du levothyrox pour la thyroïde obligatoirement?est-bon?

  50. VILION dit :

    Bonjour et merci (encore) pour cet article. Je voulais apporter un complément d’information: je souffre d’hypothyroïdie depuis près de 20 ans. Au début, je prenais lévotyrox mais ce médicament ne me convenait pas, le médecin augmentait régulièrement les doses sans parvenir à un résultat satisfaisant. Ensuite, il m’a prescrit eutyral (apparemment plus courant dans les pays anglo-saxons) et depuis, tout va bien!

  51. Françoise Isackson dit :

    Je lis vos lettres depuis quelques jours. J’en apprécie la clarté, l’information complète. J’ai le sentiment de me cultiver sur le monde de la santé grâce à vous.

  52. DEDYKERE dit :

    Bonjour dr Willem
    je suis hyppothyroidie hashimoto ma THS : 32;69 JE prends thyregul 3 par jour et immuno regul 6 par jour et le PROBIOTIQUE de phyt inov, pourriez-vous m indiquer d autre produits car je suis vraiment épuisée Merci
    MAÏTÉ

  53. KANGA Jean-Marc dit :

    Bonjour Docteur,
    Je suis très émerveillé en vous lisant. Je souffre d’une fatigue que je n’arrive pas à qualifier. En vous lisant j’ai l’impression que je souffre de l’hypothiroîde. J’ai pris très bonne note surtout avec les signes cliniques qui me mettent effectivement la puce à l’oreille.
    Merci une fois encore. Meilleures sentiments.
    JEAN MARC

  54. C.Hunders dit :

    Une allergologue m’a dit il y a plus ou moins 15 ans que je suis allergique à l’iode médicament: idoine peau,au sulfites,et au nickel, aprés des testes allergies de contacts. Alors ce que vous conseiller dans alimentations ou les compléments alimentaires.croyez vous que je peu les prendre sans risques? Aussi à la colle…je n’ai pas le temps de toujours tous lire.mais je vous remercie.Ce serai mieux de demander les sujets qui nous intéresse d’après nos maux,déjà dit par le docteur

  55. Leonie Valiquette dit :

    Je souffre d’hypothyroidie d’Hashimoto. J’habite au Québec, Canada. Vous suggerez Immunoregul de PhytINov mais je ne peux pas me le procurer ici. Alternative? Dans l’attente d’une réponse, je vous remercie pour tous ces renseignements.

  56. DOREAS Henry-Anne dit :

    Merci pour votre exposé sur l’hypothyroïdie.
    J’en suis atteinte, mais en même temps d’hyperparathyroïdie. Pourriez-vous nous parler de cette dernière affection ? Il paraît que celle-ci serait la cause d’une exolphtalmie décelée chez moi depuis trois ans environ. Ne serait-ce pas plutôt une prise prolongée de cortisone qui aurait provoqué ce problème ?
    Je vous serais très reconnaissante de me renseigner sur cette question. Quels remèdes à cela ? Merci beaucoup.

    H. Doréas

  57. schmidt dit :

    ma femme Claire a été opéré depuis plus de 3 ans et elle n’est toujours pas stabilisé.que nous conseillez vous ?

  58. Henri ORQUERA dit :

    Vous oubliez de dire que pour certaines personnes, dont je fais partie, il ne faut surtout pas doser la T3 dans le sang, car sa valeur fluctue énormément au cours de la journée et peut donner une valeur instantanée « normale » alors que je suis en pleine hypotyroïdie : Il faut moyenner en la mesurant sur les urines de 24 heures (laboratoire RP Lab près de Bruxelles).

    De plus, si T4 est normale et T3 faible (c’est mon cas), il ne faut pas surtout donner du Levotirox (T4 pure) comme les médecins ont appris à le faire, ce qui effondrerait la T3, mais de l’Euthyral (mélange de T3 + T4).

    Merci au Dr Herthogue qui, dans sa lettre de Février 2017, a donné toutes les indications pour me sortir de cette grave hypothyroïdie, alors que l’endocrinologue m’affirmait que j’allais parfaitement bien, quand je me traînait littéralement.

  59. Crowe dit :

    Grand merci pour vos commentaires si éclairants.
    Problème du nouveau Lévothyrox dans mon cas N°100.
    Il parait que la lactose a été retirée du comprimé et produit des effets de fatigue. Je prends le médicament depuis plus de 10 ans sa ces effets néfastes…
    A mon nouvel achat la pharmacie m’a dit de faire une prise de sang après quelques temps de traitement.!!!!!
    pour vérifier ses effets!!!
    Ma doctoresse est en vacances….
    Grand merci pour vos commentaires,
    Y. Crowe

  60. sfez dit :

    j’ai lue et j’approuve se document scientifique , pour réalisé tout ou partie des ces recommandation
    1er manger bio
    2ème ne jamais tresser , pour sella il y a l’art et la manière pour ne pas l’ être
    3 ème ne pas fumé pas de drogue il faut vraiment le vouloir
    4ème avoir un travail qui te passionne
    5ème résider dans un environnement que tu aura choisie si possible confortable
    6ème prendre des vacance le plus souvent possible
    7ème une aisance financière
    vivre 100 ans de nos jours c’est possible et même d’avantage
    il faut avoir un caractère d’acier , très contraignant , oui ont peut vivre sans diabète type 2
    uriné 1 ou 2 fois par nuit , en ce moment je fait cette expérience , aucune autre boisson que de l’eau plate et j’obtient un bon résultat , diminuer sa glycémie c’est possible pas de pain blanc pas de pâtes pas de riz aucun sucre ajouté et très rapidement
    le pancrea se remet à fonctionné normalement
    oui ont peut mais ont est des humains avec nos force et nos faiblesse
    si j’avais écouté l’hôpital à l’époque aujourd’hui du metformin 1500 januvia 100 avec une insuffisance rénal 3 ans après le dialyse m’attendait
    internet est une source de connaissance comme jamais nous devons remercier ces savants qui ont sue crée cette outilles au service de l’homme , il y a eut des avancé technologique extraordinaire depuis 20 ans les téléphone portable , les tablettes
    je veut vivre encore 20 ans pour voir , avenir les plus gros progrès de la sciences
    le monde ce lance un défie purifié la terre , produire mieux en la préservant .
    quant il se mettront au travail , d’autre prendront le relais de la médecine traditionnel ceci est la dernière étape
    a se moment la ? l’air que nous respireront sera plus propre , se que nous mangeront sera plus saint , les mers ne seront plus polluer , oui ont auras des médecins plus prés de la nature pour nous soigné et les lobbys auront disparue
    le soleil sera notre chauffage il sera la lampe qui va nous éclairé ,
    la vie sera basé sur la nature mais pas contre la nature il faut rajouté 20 ans de plus
    ce processus durera entre 40 et 50 ans , à la condition que pendant cette période d’avoir des hommes de paix !
    mais à combien somme nous à espéré nous somme 7 milliards sur terre quant serons nous majoritaire à le pensé ?

  61. Maryse Chesneau dit :

    Bonjour,
    J’ai une recidive d’ypertyroidie après 18 mois de traitement au levotyrox et tyrosol . J’avais eu une première hypertyroidie en 1992 soignée au Néomercazole. Après arrêt du traitement depuis le 7 mai je suis un traitement homéopathique qui semble ne pas être efficace . Que me conseillez vous pour soigner cette hypertyroidie ?Merci par avance.;
    Cordialement.

  62. Juhel delbeuf dit :

    L’hypothyroïdie peut être combattue simplement par la pose de teinture d’iode bon marché achetée en pharmacie, sur une cuisse avecun coton. La marque doit disparaître en 48 heures…pas avant..c’est le signe ou non d’une hypothyroïdie..renouvelez jusqu’à atteindre ce délai

  63. papin dit :

    Bonjour,

    Je prends du lévothyrox depuis plus de 20 ans pour maintenant une hyperthyroidie avec 3 nodules, quels sont les risques. . , j’ai 55 ans ; est il possible de supprimer ce médicament et de le remplacer par des plantes et autres soins naturels ?

  64. Radouan dit :

    A propos de votre article qui recommande l’iode pour l’hypothyroide, J’ai lu par ailleurs que donner de l’iode a une personne ayant une hypothyroide auto immune était dangereux. Cela accroit l’activité thyroidienne et renforce son attaque par le système immunitaire, Jusqu’à sa destruction. C’est jeter de l’essence sur le feu! Or j’ai lu également que presque la moitié des hypothyroides fortes sont auto immunes. Donc qu’en est il de votre conseil de prendre de l’iode? Peut on en prendre pour une hypothyroide auto immune légère, ce qui est mon cas?
    Cordialement

  65. Eliane dit :

    – comment minimiser le cercle vicieux
    hypothyroïdie sous lévothyrox (nocif)
    candidose intestinale (régime=amaigrissement-faiblesse musculaire)
    cancer
    …stress-forcément

    – la spiruline équivalente à « afalg » ?

  66. bresson raymonde dit :

    bonjour docteur
    j’ai eu une Thyrodectomie en 2005 que me conseillé vous car dans votre lettre vous n’ en parler pas merçi pour votre réponse
    Raymonde

  67. Nègre Louis dit :

    Bonjour Dr Willem
    Depuis plus de 20 ans, que je prends un somnifère pour dormir. Zolpidem de Biogarant 10mg ne me fait plus rien. J’ai même fait un examen sur le sommeil en hôpital qui n’a rien donné. Je prends en ce moment avec mon comprimé, une gélule de mélatonine sans grand succès. que me conseillez-vous? Merci de votre réponse. Louis

  68. Pécapéra Maryse dit :

    Bonjour Docteur Willem,

    Je suis en traitement depuis une quinzaine d’années avec de la L- thyroxine Christiaens 0,75 mcg un jour et du 100 mcg le lendemain ne pouvant pas trouver le bon dosage. A mon dernier examen ma tyroide n’existe plus ,elle a séchée , dit mon médecin ! Mais j’ai bien tous les problèmes énumérés par vous .Pouvez -vous m’aider? J’ai 68 ans et pas toujours facile.
    Merci pour votre réponse ,
    Cordialement,
    Maryse.

  69. FRALIN dit :

    Je ne comprends pas pourquoi les antibiotiques iodés peuvent provoquer une hypothyroïdie chez les bébés

  70. FRALIN dit :

    Je me suis trompée, ce sont les antiseptiques iodés

  71. capitaine catherine dit :

    Merci pour votre éclairage sur l’hypothyroïdie.
    Mais quid de l’hyperthyroïdie qui plus est soignée par levothyrox après ablation totale de la thyroïde ?

  72. derbier dit :

    Bonjour

    Et que pensez vous de la polémique qui enfle sur les effets du nouveau Levothyrox mis sur le marché et dont les effets secondaires secouent pas mal de patients ?
    Etes vous intervenus sur le sujet pour signaler les désagréments que vos adhérents n’ont probablement pas manqué de vous mentionner ?
    Salutations distinguées

    Marie France Derbier

  73. DELEPINE Françoise dit :

    Bonjour, actuellement je prend chaque matin un comprimé de levothyrox depuis 9 ans à cause d’un carcinome . J’ai subi une thyroÏdectomie en 2008. Puis-je prétendre a consommer selon vos préconisations à de la phytothérapie ou homéopathie ou des algues? j’avoue que j’aimerai ne plus prendre ces hormones de synthèse et me soigner le plus naturellement possible. En vous remerciant .

  74. girard dit :

    bjr ma fille agée de 22a suite à un examen de sang a les anticorps thyroïdes élevés alors que T3 T4 et TSH sont dans la norme. Est ce qu’elle aura la maladie d’Hashimoto qui va se déclencher un jour ? et que faire pour l’éviter ? Elle est intolérante au gluten, la levure, la caséine, les oeufs, elle essaye de faire un régime mais elle est maigre 42kl pour 1m58! elle a peur de maigrir en éliminant tout cela. Que faire ? merci

  75. Corinne V dit :

    Bonjour,
    Je rebondis sur la question de Radouan un peu plus haut (11 aout) car je souhaite également savoir ce qu’il en est du fait de prendre de l’iode quand on est atteint d’une thyroïdite de Hashimoto où, en effet, j’ai lu également qu’il fallait éviter l’iode qui accroit l’activité thyroïdienne et renforce son attaque par le système immunitaire,..
    Je viens de commencer le Thyrégul depuis 1 semaine, car j’avais suivi vos indications quant à la manière de soigner l’hypothyroïdie sans le lévothyrox,, et aujourd’hui je me pose des questions du coup sur la pertinence de cette médication…
    De plus, je prenais déjà de l’algue Klamath que je continue en même temps…cela ne ferait-il pas beaucoup d’iode pour une maladie qui ne devrait pas en avoir, justement ?
    Merci bien sincèrement de votre retour, car je suis un peu perdue, et ne veux pas provoquer pire que les mauvais effets du lévothyrox que je n’ai jamais accepté de prendre depuis que l’on m’a diagnostiquée il y a 2 mois…
    Corinne

  76. Dominick R. Colom dit :

    I wonder if you have such letter in English. I do read French but understand English far better, of course. The points that you make are really well researched and very informative as well.
    Keep up the good work!

  77. Dominick R. Colom dit :

    Do you have that letter in English? Please, let me know. The points that you made are good, and very informative.
    Keep up the good work!

  78. terrat-nenot ghislaine dit :

    bonjour vous dite qu’il faut prendre de l’iode alors que moi mon médecin ma déconseiller d’en prendre ,je suis sous levothyrox 100 et la je suis très fatiguée,je m’endort même en tricotent ,et je ne dort pas beaucoup,en plus des crampes nocturne,je sais lus quoi faire .

  79. RICHE Sylvie dit :

    Bonjour,
    article intéressant mais j’aimerais avoir l’adresse d’un médecin adepte de vos principes qui pourrait m’aider à faire la part des choses et me dire ce qu’il faut que je prenne ou ne prenne pas. Comment voulez vous que nous fassions seul. vos articles on les consulte avec beaucoup d attention et ensuite rien personne pour nous conseiller nous aider et nous dire ce qu’il faut faire. on est désamparée.
    merci de me répondre. cordialement

    • Claude Besnou dit :

      Abonnez-vous à des magasines de santé naturelle:
      ♥ ♥ Alternatif Bien-Être ♥ ♥
      ♥ ♥ Dossiers de Santé et Nutrition ♥ ♥
      ♥ ♥ Le Journal de la Médecine Anti-Âge ♥ ♥
      ♥ ♥ Médecine Chinoise ♥ ♥
      ♥ ♥ Plantes & Bien-Être ♥ ♥
      ♥ ♥ Révélations Santé et Bien-Etre ♥ ♥
      Vous y trouverez régulièrement les derniers traitements naturels pour tout ce qui touche la santé en général

  80. DAROLLES Catherine dit :

    Bonjour mercii pour toutes ces informations. Ceci dit, personnellement j’ai des symptômes et que vous avez décrits d’un sujet en hypo mais aussi d’un sujet en hyper…D’après le médecine je suis en hypo ( je précise qu’on m’a enlevé il y a 25 ans la moitié de la glande thyroïde) Depuis que je prends la nouvelle formule de Levothyrox j’ai des effets indésirables qui se rapproche d’un sujet en hyper et pourtant d’après les analyses je suis bien dosée.( la moitie d’un comprimé 75) Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance de nous éclairer .

  81. DAROLLES Catherine dit :

    Bonjour merci pour toutes ces informations. Ceci dit, personnellement j’ai des symptômes et que vous avez décrits d’un sujet en hypo mais aussi d’un sujet en hyper…D’après mon médecin généraliste, je suis en hypo ( je précise qu’on m’a enlevé il y a 25 ans la moitié de la glande thyroïde) Depuis que je prends la nouvelle formule de Levothyrox j’ai des effets indésirables qui se rapprochent d’un sujet en hyper par exemple : emballement du cœur, excitation intense ,insomnies, maux de tête, nausées etc… et pourtant d’après les analyses je suis bien dosée.( la moitie d’un comprimé 75) Qu’en pensez-vous ? Merci d’avance de nous éclairer;;;.

  82. Lavergne Brigitte dit :

    Bonjour Docteur,
    J’ai une hypothyroïdie de Hashimoto depuis 11 ans , date du décès de l’un de mes fils. Je prends du Levothyrox 75mg et 100mg en alternance 1 jour sur 2. Une naturopathe m’ a dit que cela représentait une béquille pour la thyroïde et donc la rendait paresseuse. Je voudrais prendre des compléments naturels lesquels sont le plus conseillés. Aucun médecin, généraliste ou endocrinologue, ne sont à même de me conseiller. L’euthyral est-il préférable au Lévothyrox ? Comment l’obtenir ?
    Je vous remercie de votre réponse.
    Bien cordialement

  83. Serre dit :

    Irradiée à la suite d’un cancer du sein. La TSH n’etaIl pas bonne, je me suis souvenue que notre médecin de campagne en Auvergne, nous faisait faire des applications de teinture d’iode sur l’interIeur du bras
    Et depuis les prises de sang sont parfaites
    Une fois par semaine j’applique directement avec le flacon une tache d’iode sur une veine à l’interieur du bras

  84. Caroline Latron dit :

    Bonjour, qu’est ce que vous pensez des suplements glandulaires? Je prends de la thyroide crue concentree avec complex synergistiques de tissues adrenal, pituirary, thymus et spleen de source bovine. Je prends une capsule par jour soit 390mg. La compagnie s’appelle Natural Sources et le produit: Raw Thyroid. Pensez vous que c’est un bon produit et qu’il peut m’aider? Jhabite aux US, c’est un produit americain.

  85. helene riera dit :

    merci docteur mais il serai bien de nous dire comment prendre ces produits et ou les acheter

  86. camelin claudine dit :

    Un conseil a toutes et tous ceux qui souffrent d hyperthyroidie
    j ai eu un infarctus du a cette pathologie
    donc surveillez bien votre thyroide.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *