Jetez votre déo à la poubelle ! Voici l’anti-transpirant naturel

Il existe bon nombre de métaphores relatives à la sueur ou au fait de suer, en général plutôt péjoratives :

    • « Nous suons, nous peinons comme des bêtes de somme » (La Fontaine)
    • « Faire suer le burnous », se disait de colons d’Afrique du Nord accusés d’exploiter la main-d’œuvre indigène ;
    • « Se faire suer » ou « gagner son pain à la sueur de son front », voire « J’aime les œuvres qui sentent la sueur, celles où l’on voit les muscles à travers le linge » (Flaubert).

La sueur élimine vos toxines

La sueur se compose à 99 % d’eau, d’un peu de sel, de quelques traces de graisses et d’urée, de produits de dégradation des cellules musculaires.

Transpirer est un phénomène naturel non seulement indispensable, mais vital, qui permet d’éliminer les toxines produites par le corps et surtout de maintenir la température du corps à 37°C quelles que soient les conditions climatiques.

La transpiration est gênante quand elle est importante et malodorante aux pieds, aux mains et sous les aisselles, et si elle se déclenche suite à un effort minime ou à la moindre émotion. Certains individus ont une transpiration plus abondante que les autres, ce qui peut devenir un véritable handicap.

La vraie question : est-ce que vous transpirez trop ?

C’est le système nerveux sympathique, dirigé par l’hypothalamus, qui régule la transpiration au niveau des glandes sudoripares de la peau.

Les causes normales de la transpiration sont :

    • La chaleur,
    • Un effort physique,
    • Une émotion,
    • La ménopause,
    • L’obésité.

Il existe d’autres causes, pathologiques :

    • Certaines maladies neurologiques (paralysies),
    • Le sevrage d’alcool, d’opiacé ou de cocaïne (emballement du système nerveux sympathique),
    • Les maladies endocriniennes (diabète, hyperthyroïdie),
    • L’hypoglycémie.

L’organisme dispose, pour éliminer la sueur, de trois millions de glandes sudoripares réparties sur l’ensemble du corps, à l’exception des régions pileuses et d’autres glandes situées dans les aisselles et sur le pubis.

Les glandes sudoripares sécrètent un liquide clair sans odeur. C’est lorsqu’elle se dégrade chimiquement au contact de la peau sous l’action des bactéries, que la sueur prend son odeur désagréable

La sueur sous les aisselles tache les chemises, sous les pieds elle dégage une forte odeur, sur les paumes des mains elle gêne le travail d’écriture ou le serrement de mains, sur les organes génitaux elle forme des inflammations.

Transpiration excessive : suis-je condamné à suer le reste de mes jours ?

Les traitements « classiques » contre la transpiration excessive ont de gros inconvénients :

    • Le chlorure d’aluminium en liquide placé sous les aisselles freine la sueur. Mais l’aluminium absorbé par le corps interviendrait dans la maladie d’Alzheimer (attention, même la pierre d’alun produirait de l’aluminium, je vous en parle dans un instant).
    • Par ailleurs, le parabène ajouté dans les sprays déodorants serait cancérigène pour les seins.
    • Le botox (toxines botuliques de type A) injecté sous les aisselles est efficace. Mais le coût est élevé pour un effet non durable et ses dangers potentiels apparaissent avec des injections répétées en médecine dite esthétique.

L’infusion de feuilles de sauge fait des merveilles

Les feuilles de sauge ou de noyer (en infusion) sont efficaces dans la lutte contre la sudation grâce à leurs propriétés astringentes.

La sauge peut aussi être utilisée de trois autres façons:

    • En teinture mère. Prendre 40 gouttes dans un peu d’eau, 2 fois par jour.
    • En gélule avec Arkogélules® sauge. Prendre 2 gélules, 2 fois par jour.
    • Avec des bains de pieds ou des mains pour l’enfant et l’adulte : amener à ébullition 50 g de sauge pour 1/2 litre d’eau. Laisser infuser 10 minutes. Faire 1 à 2 bains (10 minutes chaque fois) par jour. Bien sécher puis talquer à la poudre de lycopode.

Vous connaissez sans doute l’aloe vera.

C’est une plante grasse qui a de nombreuses vertus. Eh bien figurez-vous que son efficacité est reconnue pour lutter contre la transpiration excessive.

Je ne vous parle pas ici des déodorants à base d’aloe vera : il est tout à fait possible d’appliquer directement le gel que contient la plante.

Que faut-il penser de la Pierre d’alun ? Elle est souvent présentée comme une solution naturelle pour lutter contre la transpiration. Attention tout de même, car au contact de l’eau, cette pierre libère de l’aluminium. Pour limiter ce phénomène choisissez des pierres ayant la mention potassium d’alun et évitez celles qui comportent de l’ammonium d’alun.

Mon mélange d’huiles essentielles anti-transpiration

Beaucoup d’huiles essentielles, par leurs effets antibactériens, empêchent la putréfaction de la transpiration. La HE de sauge officinale bloque les glandes sudoripares mais son odeur n’est pas agréable. Je préfère la HE de lavande : quelques gouttes sur un gant mouillé à passer au niveau des aisselles, sur les mains et sous les pieds le matin et dans la journée.

Voici ma formulation d’huiles essentielles par voie cutanée (à raison de 2 applications par jour sous les aisselles et la plante des pieds) :

    • HE Cymbopogon martini 0,5 ml ;
    • HE Salvia officinalis 2,5 ml ;
    • HE Lavandula augustifolia 0,5 ml ;
    • HE Pelargonium asperum CV Égypte 1,5 ml ;
    • Crème cétylique qsp  50 ml.

Certaines huiles essentielles sont disponibles en gélule et peuvent se prendre à raison d’une gélule 3 fois par jour, pendant 15 jours.  Il s’agit de :

    • HE romarin à verbénone (Rosmarinus off. CT verbenone) 25 mg
    • HE Sauge officinale petite feuille (salvia off.) 25 mg
    • HE Palmarosa (Cymbopogon martinii) 25 mg

Mes derniers conseils (je ne veux pas vous faire suer !)

    • Avez-vous assez de magnésium ? Il intervient sur le stress qui est souvent impliqué dans les phénomènes de transpiration excessive. Les apports en magnésium se font habituellement par l’alimentation qui doit être variée et de qualité. Lorsqu’il existe une carence, il peut être administré sous forme de médicaments (Bio Mag 2 fois 2cp à croquer) ;
    • Les viandes sont à éviter : elles donnent une forte odeur à la sueur. Mangez de préférence beaucoup de légumes, de fruits et de crudités.
    • Gare à ces 3 là dans votre assiette :  les épices, l’ail et l’oignon favorisent la sudation. (Tout comme le café, l’alcool et le tabac).
    • On ne va pas « parler chiffon » : mais préférez les vêtements en fibres naturelles (coton ou laine) aux fibres synthétiques, qui empêchent la peau de respirer. Vous savez aussi sans doute que les couleurs sombres absorbent la chaleur du soleil et sont donc « plus chaudes » que les couleurs claires lors de l’exposition au soleil.

Je peux vous conseiller les 2 compléments alimentaires suivants contre la sudation : le Cynorrhodon qui est de la vitamine C (Posologie : 2 fois 2 gélules ), et Quiet-full, qui est un anti-stress remarquable (Posologie : 2 fois 2 gélules).

Avant de vous quitter je ne peux m’empêcher de vous livrer une dernière métaphore en langue anglaise.

Quand j’étais au Vietnam, au milieu de la soldatesque américaine, j’entendais souvent « no sweat », qui signifie littéralement parlant « pas de sueur » mais qu’il faut traduire par « ne te fais pas de soucis, ce n’est rien ».

La meilleure façon de ne pas suer, c’est aussi cela : restez serein.

Portez-vous bien !

Dr Jean-Pierre Willem

Articles similaires


Sources



15 réponses à « Jetez votre déo à la poubelle ! Voici l’anti-transpirant naturel »

  1. seguin says:

    Bonjour, je viens de lire votre lettre et voulais simplement vous parler du bicarbonate en poudre que j’emploie depuis des années comme déodorant. Je trouve cette méthode très pratique et pour ma part très efficace.
    Bien à vous
    Susanne Seguin

  2. Saget says:

    Bonjour,
    Merci de vos bons conseils. Cependant vous ne parlez pas de la transpiration excessive du visage. Je transpire peu autrement mais au moindre effort je transpire beaucoup du visage et cela me gêne énormément. Y a t il une solution?

  3. Kate says:

    Je suis aromatherapeute et je ne recommande vraiment pas la sauge officinale, la sauge sclaree est bien plus secure d’utilusation. Pour la memoire : gincko biloba + bacopa monieri, 2 a 3 cuil a soupe d’huile de coco bio inclue dans un aliment
    Pour dormir je prends 1 cc de glycine. Voir le tres bon site acidesamines.com, le sommeil difficile peut etre dû a une carence en certains acides aminés (la gkycine en étant un). Cordialement

  4. Inutile says:

    Les informations sont toujours claires.
    On peut aussi penser aux déodorants WELEDA bio.
    (Je n’ai pas d’actions !)

  5. PHILIPPE CANQUELAIN says:

    Bonjour Docteur Willem,
    Merci pour vos précieux conseils et informations.
    Quelques questions :
    Que pensez-vous le l’Ail noir, vertus, usage et posologie, sous quelle forme?
    le Miel, et précisément la Gelée Royale. Comment choisir, cure ou prise quotidienne et permanente ?
    L’un ne se substitue-t-il pas à l’autre ?…
    J’ai bien plaisir à vous lire et je m’efforce de mettre en pratique vos conseils.
    Au plaisir de vous lire.
    Philippe Canquelain

  6. Desvallon gilles says:

    Où se procurer quiet full cc à se

  7. BRIGANT says:

    Je ne transpire pratiquement pas même lorsque faisais du sport à part un peu aux aisselles et maintenant 83 ans arthrose, canal vertebral obstrue à 90 % je pense que je me suis litterallement intoxiquée

  8. beriard pierre says:

    j ai des tres gros problèmes pout dormir malgré que je prend de la melatonine +des huiles essentielles+l-tryptophan500mg+eschscholzia+valeriane donner moi la solution en vous remerciant par avance

  9. manzoni says:

    Bonjour; Merci de vos conseils,je suis Aromathérapeute,je peux aussi proposer le vinaigre de cidre pur sous les aisselles,sans danger et cela fonctionne. A bientot, Nicole.

  10. Chometon says:

    BJ docteur tjs de bons conseils merci ,tout cela est très utile ,la médecine nature le corps l’accepte plus volontiers. Cdt

  11. DUPRE says:

    Merci Dr Willem, c’est exactement cette information qu’il me fallait.
    Je lis avec plaisir toutes vos lettres, je mets en application tous vos précieux conseils.
    Merci encore, Anna

  12. Esparre says:

    Bonjour Docteur
    Je suis une fervente lectrice de tous vos livres et je consulte aussi le site Phyt Inov mais je ne trouve pas un complément alimentaire pour renforcer ma mémoire, j.ai 71 ans et je suis en bonne santé. Que pouvez vous me conseillez?
    Je vous remercie pour toutes les mille choses naturelles que vous nous apportez Simone Esparre

  13. Félicité says:

    On dit que le jus de citron élimine les odeurs et c’est vrai, mais je ne sais pas si il a des conséquences pour la santé

  14. Wehrli Eugène says:

    Malheureusement, aucune communication directe n’est possible. …
    J’ai quelques solutions ¨étonnantes pour divers problèmes: Un seul exemple:
    Mon homéopathe me conseillait il y a 40 années: mangez correctement, bio, cru, pas de lait, peu de viande et lavez-vous sans savon et vous n’aurez besoin d’aucun déo.
    …et cela fonctionne ..
    Transpiration

  15. RICHARD says:

    Bonjour,
    J’ai une question à laquelle personne ne me répond jamais, peut-être vous y parviendrez. Je voudrais savoir pourquoi je n’arrive pas à transpirer les 3 quarts de mon corps, si bien que lorsque je fais des efforts ou s’il fait trop chaud, je deviens toute rouge et je dois rechercher la fraîcheur pour ne pas me sentir mal. Je préfère les chaleurs humides que sèches car ma peau s’humidifie. Je souffre de xérose, grâce à tous les conseils prodigués par Santé Nature Innovation, je me suis débarrassée de mon eczéma, maintenant j’essaie de me débarrasser de mes allergies, je suis en train de jeûner. Mais ce problème de transpiration me travaille beaucoup. Je vous remercie beaucoup à l’avance si vous pouvez me répondre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *