Rougeole : le remède naturel qui marche

Chère amie, cher ami,

La rougeole est dans nos murs : les pédiatres s’affolent et vaccinent.

Mais si tous les pédiatres pouvaient lire cette lettre, on ferait probablement l’économie d’une vaccination !

Car la rougeole fait désormais partie des onze vaccins obligatoires depuis le 10 janvier.

Je ne vais pas revenir ici sur l’adoption des 11 vaccins obligatoires pour les nourrissons.

Vous imaginez ce que je pense de cette mesure : chez un nouveau-né qui ne dispose que de l’immunité de sa maman, attendons-nous à relever une litanie d’effets secondaires.

Au passage, je remercie Isabelle Adjani de nous avoir éclairé sur la vaccination ! (écoutez ici son intervention sur France Inter si vous ne l’avez pas encore entendu, c’est remarquable).

Quant à Michel Cymes qui règne sur la médecine, il rejoint les « médecins fayots » qui tiennent à rester médiatisés, et en plus ça rapporte !

J’aimerais juste savoir s’ils font vacciner leurs propres enfants !

Excusez-moi pour ce début de lettre en forme de coup de gueule.

Mais revenons d’abord à la rougeole…

Oui, c’est un virus super-contagieux

Regardons de plus près ce qu’est cette maladie que vous-même – ou au moins vos frères et sœurs – avez probablement eue quand vous étiez enfant.

C’est une maladie virale, contagieuse, épidémique, qui atteint l’enfant avant dix ans. Elle ne récidive pas car le sujet reste immunisé.

Le virus de la rougeole se transmet par contact étroit (dans la chambre par exemple).

Elle atteint pratiquement tous les enfants entre 2 et 6 ans, bien qu’elle soit un peu moins fréquente aujourd’hui, du fait de la vaccination.

Une personne contaminée peut infecter 15 à 20 personnes.

L’incubation est de 10 jours, avec une contagiosité maximale entre les 4 jours qui précède l’éruption et les 3 jours qui suivent, principalement au printemps.

Elle présente des symptômes assez spécifiques :

  • Invasion durant 4 jours : rhume (écoulement nasal, yeux larmoyants et rouges), mal de gorge modéré, avec points blancs sur une muqueuse rouge à la face interne des joues, toux sèche, fièvre à 39°.
  • Phase éruptive pendant quatre jours : fièvre en plateau à 40°, mucosités rhino-pharyngées purulentes avec toux grasse, éruption débutant derrière les oreilles, s’étendant aux épaules au front au tronc puis aux extrémités (sous forme de plaques rouges de 5 à 10 mm de diamètre).
  • Phase de desquamation fine durant 10 jours, avec chute brutale de la fièvre.

La guérison est complète après 10 jours.

Des complications infectieuses peuvent survenir au niveau des oreilles (otite), des bronches (bronchites), une encéphalite qui peut survenir plusieurs mois ou années après la maladie, un coma, une paraplégie.

Les bons réflexes si vos enfants ou petits-enfants attrapent la rougeole :

  • Garder l’enfant au lit
  • Avertir l’école.
  • Désinfecter la gorge et le nez.
  • Calmer la brûlure des yeux en les tamponnant avec un coton humide propre.
  • Tamiser les lumières de la chambre
  • Faire boire.

Le virus de la rougeole est insensible aux antibiotiques.

Vous vous demandez peut-être quand il faut consulter :

  • Lorsque l’enfant a du mal à respirer ou est déshydraté.
  • Lorsque la fièvre persiste ou reprend.
  • Lorsque le petit malade est apathique, a la nuque raide, des maux de tête.
  • En cas de convulsions
  • Et si vous voulez un petit coup de pouce, tournez-vous vers l’homéopathie.

Le bon remède des homéopathes

Ceux qui connaissent l’homéopathie le savent : un symptôme est non seulement l’expression spontanée d’une maladie, mais également une manifestation réactionnelle. Il représente un signe d’alerte, en provenance du système de défense, indiquant un changement dans l’état du patient.

Il n’est donc pas illogique de prescrire un agent susceptible de provoquer l’ensemble des symptômes présentés par le patient, ce qui est une manière de renforcer son système de défense

Prescrire Belladonna, c’est-à-dire une substance qui peut reproduire expérimentalement les principaux symptômes de la rougeole, est un bon moyen de combattre cette maladie.

Tout se passe comme si le médicament dilué et dynamisé, intervenant « de surcroît » était capable de provoquer une contre-réaction, c’est-à-dire un phénomène allant dans le sens de la guérison.

Voici une ordonnance « type » d’homéopathie contre la rougeole :

  • Belladonna 5 CH : exanthème (rougeurs cutanées), fièvre élevée avec abattement, soif, sueurs, énanthème (taches rouges sur les muqueuses)
  • Euphrasia officinales 5 CH : conjonctivite avec écoulement excoriant et photophobie (sensibilité excessive des yeux)

3 granules de chaque en alternance trois fois par jour jusqu’à amélioration.

Pour une prescription élargie :

  • Aconitum Napellus : fièvre élevée avec agitation, éruption miliaire et petite toux sèche.
  • Drosera Rotundifolia : toux quinteuse pendant ou après la rougeole.
  • Morbillinum 9 CH : biothérapique de la rougeole (lysat d’exsudats buccophatyngés de rougeoleux) ; ce médicament peut être utilisé dans les suites de rougeole, en cas de complication.

À prendre en prévention quand l’épidémie s’annonce : 1 dose 3 jours de suite. Cet biothérapie fait fonction de vaccin.

N’oubliez pas les précieuses huiles essentielles

Il y a aussi quelques huiles essentielles précieuses qui sont d’un grand secours contre les maladies infantiles comme la rougeole, la rubéole, la scarlatine, ou la varicelle.

Voici un mélange d’huiles essentielles que je vous recommande, à prendre par voie cutanée, mélangée avec de l’huile végétale de calophylle inophyle :

  • H.E. Cistus ladaniferus CT pinène 1 ml
  • H.E. Ravensara aromatica 3 ml
  • H.E. Cymbopogon martinii 0,5 ml
  • H.E. Melaleuca alternifolia 1,5 ml

Diluer dans de l’huile végétale de Calophylle inophyle q.s.p 15 ml
Pour un bébé, appliquez 6 gouttes du mélange sur le thorax 3 fois par jour pendant 7 jours. Pour un enfant, appliquez 8 gouttes du mélange sur le thorax 3 à 4 fois par jour pendant 7 jours .

À très vite pour de nouvelles informations sur votre santé, et d’ici là, portez-vous bien !

Dr Jean-Pierre Willem

 

Articles similaires


Sources



33 réponses à « Rougeole : le remède naturel qui marche »

  1. Merci pour vos articles toujours intéressants.
    Une question: peut-on utiliser en même temps homéopathie et huiles essentielles?
    Vous parlez d’huiles essentielles pour les bébés. Mais on les recommande à partir de 6 ans seulement.
    J’ai eu la rougeole à 36 ans, contaminée par mes fils et avec complications sérieuses malgré un traitement d’homéopathie au jour le jour. C’était une épidémie sur notre commune. Notre généraliste m’a précisé que les enfants vaccinés avaient aussi été touchés.
    Par contre, vue la sévérité de mes complications, j’ai préféré faire vacciner ma fille par la suite.

  2. Merci pour vos articles toujours intéressants.
    Une question: peut-on utiliser en même temps homéopathie et huiles essentielles?

  3. gras says:

    c’est scandaleux .Et je suis pédiatre.

  4. Zambardi says:

    Bonjour Dr Willem,

    Je reçois et lis vos lettres avec ,toujours ,une grande attention et les fais suivre sur Facebook, j’ai 65 ans et j’ai eu la rougeole à l’âge de 10 ans environ … aucune complication avec juste les quelques précautions que vous avez citées … On nous noie dans un climat de peur et c’est désolant … aujourd’hui on ne sait plus faire la place à son intuition ! Et bien souvent il s’agit juste de bon sens !
    Ce qui me mets en colère c’est que la plus part du temps on laisse les autres (LABO par exemple) à notre place …c’est tellement plus facile que de prendre le temps de la réflexion et de chercher une solution …!!!
    Merci pour vos informations que j’apprécie énormément .
    Christiane

  5. Mirabelle says:

    Bonjour, je cherche un article publié par vous sur la maladie d’Ebola, je souhaiterais le faire lire à des amis, pouvez vous me le renvoyer?
    Je crois que c’était au mois de juin mais n’en suis plus si sûre.
    Merci d’avance

  6. mr veut vendre ces produits,chacun fait ce qu il veut, les vaccins sont obligatoires donc!!!!!!!!! pas de discours merci

  7. Marilou says:

    Merci pour vos lettres dinformation au naturel, aujourd’hui je souhaiterais avoir vos conseils concernant les nerfs optiques afin qu ils ne se degradent pas , les photos que j ai faites ont amené mon medecin à me prescrire ces gouttes « ophtalgan »dont les effets secondaires sont désastreux, j ai préféré prendre en homéopathie « phosphorus » mais sans doute pas suffisant pourriez vous me conseiller afin d eviter un eventuel glaucome, ma mère a perdu un oeil avec cette maladie. Merci pour votre attention.

  8. belghazi says:

    bonjour j’ai 32 ans ,j,aisla rougeole je sui hospitalisé a l étranger j ai déclarée tout les symptômes voici toux fièvre mal a l estomac fatigue générale j en suis a mon 4eme jours mal aux articulation forte diarrhée et vomissement je suis inquiete ps jais 3enfs pouvez vous me conseiller un remède et dans combien de temp dois je avoir une amélioration merci de votre coopération

  9. Grattepanche Sylviane says:

    Bonjour Dr Willem,
    Pour réagir contre la rougeole vous conseillez d’appliquer 6g d’un mélange d’Huiles Essentielles sur le thorax d’un bébé pdt 7 jours!
    Pour l’utilisation des HE j’ai reçu conseil de ne les utiliser qu’à partir de 6 ans!
    N’est-ce pas un peu trop tôt de les utiliser pour un bébé dont le cerveau n’est pas complètement développé?
    Donnez-moi votre avis car les opinions divergent sur l’utilisation des Huiles Essentielles!
    Merci
    Cordialement
    Sylviane Grattepanche

  10. Marleen Vanoverberghe says:

    Bonjour docteur,
    Je suis 61 ans, j’ai eu la rougeole à 26ans(!) avec ma fille de 4 ans. En tout cas ma fille était vite guéri mais pour moi ça tomboit sur mes poumons. Et à 30 ans j’ai été opéré au poumons, il m’ont enlevé une tière de côté droite, j’ai encore toujours des bronchiëctasieën sur le reste de mes poumons. Les homéopathes ne savaient rien faire, donc je prends préventief toute l’année des antibiotiques. Donc vous pensez que c’est une maladie discrète. Moi je suis contente que mes petites filles sont vacciné.

  11. Derios says:

    Merci docteur pour toutes
    C’est information
    Heureusement qu’il y a encore des médecins comme vous qui n’avez pas peurs de dire ce qu’il pense
    Et de nous tenir aux courants

  12. Dayras says:

    Merci de m envoyer des infos sur le stage de jeune

  13. Cabo says:

    Bonjour
    je réagi a l’age de que l’on peut avoir la rougeole moi j’ai eu la rougeole a l’age de 19 ans et j’ai maintenant 78 ans merci pour vos conseils

  14. Sylvie says:

    Bonjour,je voudrais savoir aussi comment soigner un adulte qui n’a jamais été vacciné contre la rougeole (je parle de ma fille qui a 19 ans)est-ce de la même façon que pour un enfant ?
    Merci pour vos conseils

  15. gagneux says:

    Bonjour,
    Je suis radicalement contre la vaccination que l’état nous impose & généralement à tout types de médicaments. Y aurait-il un moyen de soustraire mon petit fils âgé de 1 an1/2, à cette vaccination avec aluminium, sans contraindre son incription à l’école ou garderie. Merci pour vos précieux conseils.
    Amicalement, Laurent

  16. Dominique says:

    parce qu’on peut en mourrir ou en garder de graves séquelles. Soigner la rougeole à l’homéopathie, qui est scientifique controversé, faut être taré !

  17. Françoise says:

    Bonjour docteur Willem! Merci beaucoup pour vos lettres tellement utiles et surtout pour la médecine naturelle. J’ai eu la rougeole quand j’avais seulement un an, et le pire c’est que je l’ai contractée à l’hôpital où je me trouvais à l’époque pour soigner une dysenterie baccilaire. Malgré cette maladie grave à l’époque, la rougeole ne m’a pas faite mourir, donc pourquoi vacciner absolument les enfants quand on sait que c’est une maladie qui s’attrape généralement dans la prime enfance, au même titre que la varicelle (que je n’ai jamais eu, j’ai 53 ans!), au même titre que les oreillons que j’ai eus, etc.? Tout ceci n’est qu’une histoire de « fric » encore et toujours, même si je sais aussi que certains vaccins ont quand même sauvés des milliers de vies.

  18. LEBOUC says:

    Le vaccin contre la rougeole serait nécessaire, et même indispensable, dans plusieurs pays d’Afrique.
    Il ne l’est pas en France, où les soins sont présents, et les interventions plus simples jusqu’à présent.
    Le risque de ce vaccin dans notre pays, c’est qu’effectivement la rougeole devienne dangereuse, alors qu’elle était considérée comme une maladie infantile.
    Il serait bien plus intéressant (y compris financièrement !) qu’il y ait un suivi pédiatrique sérieux auprès des personnes en difficulté.

  19. LEBOUC says:

    Merci.
    Je me sens moins seule.
    Je ne suis pas une acharnée du « non-médicament », mais il me semble effectivement que des questions essentielles se posent.
    Mes enfants sont adultes maintenant, et je ne sais pas comment j’aurais réagi face à ces nouveaux vaccins. J’ose espérer qu’il existe encore des pédiatres tel que celui qui s’est occupé d’eux.
    Mes fils n’ont jamais pris d’antibiotiques, et c’était difficile d’en parler avec mes amies, mamans aussi. Je passais pour une excentrique avec le choix de l’homéopathie, alors même qu’elles avaient la « preuve » que l’on pouvait se passer des médicaments classiques : mes garçons n’étaient ni plus ni moins malades que leurs enfants, ni plus ni moins longtemps et, surtout, c’est essentiel, ne souffraient pas plus non plus.

    Le problème se pose malheureusement différemment pour les adultes.

  20. Gay-Para says:

    Bonjour,
    On peut aussi se référer à ce qu’en dit le grand Rudolf Steiner, en gros et avec mes mots, c’est l’heure où le petit d’homme devient un petit d’homme sorti de l’aura de maman et un grand, en quelque sorte.
    Par ailleurs, au Liban on donne à boire une décoction de mauve officinale, plante entière. Bouillie une demi-heure. Cela adoucit tout ce qui est tube digestif et fait du bien.
    la mauve, c’est un câlin de mère Terre.
    merci du coup de gueule.

  21. dziamski Janine says:

    Bonjour,
    Je suis contre les vaccins idem pour mes chats car j’ai observé la différence entre ceux vaccinés qui déclenchaient un coryza et ceux qui ne l’étaient pas et qui n’étaient jamais atteints…
    Vous dites concernant la rougeole « Elle atteint pratiquement tous les enfants entre 2 et 6 ans, bien qu’elle soit un peu moins fréquente aujourd’hui, du fait de la vaccination. » Il y a une incohérence ou vous admettez que la vaccination est efficace?! Merci de m’éclairer….cordialement

  22. Camille says:

    Bonjour !
    Je souhaiterais rebondir sur l’usage des huiles essentielles sur les bébés pour soigner la rougeole. Sauf erreur, les seules huiles essentielles destinées aux nourrissons sont la lavande vraie, la camomille noble et le ravintsara..le mélange proposé ne semble donc pas convenir et pourrait les tuer ou entrainer des complications ultérieures…

  23. Nova says:

    Bonjours
    Un grand merci docteur pour vos lettres d’information qui font plaisir et nous rend un grand service à chaque fois. Ma question aujourd’hui n’est pas sur le même sujet la question est l’insuffisance et tout ce qui concerne les reins ( protéines, cétone… etc) et d’où sa viens et c’est quoi le traitement.
    J’aimerais que vous publier une lettre sur ce sujet. Je vous remercie d’avance docteur. Et grand respect a vous .

  24. FABIANO says:

    Bonjour docteur.
    Je fais appel à vos connaissances. ..
    Pourriez-vous m’indiquer où je pourrais acheter de l’argent coloidal ( pur ).
    Au vu de ce que l’on trouve partout et à tous les prix , je suis un peu perdu.
    Je vous remercie d’avance.
    Cordialement.
    Mr FABIANO .
    Un lecteur assidu de vos lettres très intéressantes et enrichissantes.
    Encore merci de partager gracieusement votre savoir ( chose très rare à nôtre époque )

  25. Beoquen says:

    je vous écrits pour vous demander un conseil. Depuis quelques mois j’ai une blessure infect » sur un tissu brulé et necrosé par une radiotherapie que j’ai subi ca fait 30 ans. Je n’arrive pas a le faire cicatriser, je met de cataplasmes d’argile et des compreses d’huiles essentielles.
    Je devrai aller voir un cirugien pour voir s’il ne faut pas m’operer. Qu »est que vous en pensez Merci pour votre reponse

  26. Mme France Dudout says:

    Bonjour
    Je N ai pas compris le contenu de la dose a donner une fois par jour en prévention de la rougeole pour un enfant à partir de 16 mois. Pouvez vous nous redonner le contenu et la dilution de la préparation à utiliser en preventif.
    Merci pour vos publications très riches.

  27. STRATAKIS says:

    Monsieur,
    Je m’empresse de vous remercier de ce coup de gueule bravo Monsieur. Il y en a assez de ces médecins abusant par des passages télé grassement rémunérés, de la méconnaissance des gens. Ces personnes trompent abusivement le peuple dans le besoin de guérir.
    Le serment d’ hyppocrate est devenu un serment d’ hypocrite…Encore BRAVO docteur.

  28. mathieu josy says:

    bonjour….je serais intéressée par la semaine de jeune que vous proposez…merci de me prévenir lorsque cela se passera dans le midi de la France…
    bien cordialement.Josy 0625751400

  29. de la Phalecque says:

    le jeûne me tente beaucoup. Je suis diabétique et je serais rassurée de pratiquer le jeûne accompagnée par un suivi médical. Est ce le cas dans votre stage ?
    merci pour votre réponse,
    cordialement
    MLP

  30. MAZILLIER says:

    D’accord à 100% avec vos dires.
    Quant à Mr Cymes, il faudrait qu’il envisage sérieusement d’abandonner son titre de « médecin » !!! mais l’argent a toujours été le nerf de la guerre comme on dit !!
    Merci de vos N.Letters que je garde précieusement en ordi.

  31. Taranto Nathalie says:

    Bonjour
    Tout d’abord un grand merci pour vos lettres d’information que je lis toujours avec un grand intérêt.
    Ma question aujourd’hui se pose sur la vaccination de la rougeole. J’ai 2 garçons âgés de 16 et 12 ans et je ne leur ai jamais fait le vaccin contre la rougeole.
    Pensez vous qu’il serait préférable de leur faire aujourd’hui ? Sachant qu il existe le vaccin seul de la rougeole et sans l’aluminium. On a une hygiène de vie très saine et je ne les vaccine plus depuis l’âge 6 ans. Moi même j’ai 45 ans et mon dernier vaccin doit dater des années 80.
    Merci de m’eclairer.
    Cordialement,
    Nathalie Taranto

  32. Francoise says:

    MERCI, MERCI ET ENCORE MERCI DOCTEUR pour vos magnifiques lettres………

  33. vasseur says:

    Réglant ma réception tv un après-midi, je me suis trouvée 5mn devant l’émission médicale de la 5 avec Michel Cymès. Une spécialiste pédiatre répondait aux questions sur la rougeole, pour inciter à vacciner.
    Une personne demande comment on fait si on ne sait pas qu’on a eu la rougeole, n’est-ce pas dangereux de se vacciner dans ce cas ? Réponse de la pédiatre : souvent on ne s’aperçoit pas qu’on a eu la rougeole tellement ça peut passer inaperçu.
    Ma question : mais pourquoi alors vacciner pour une maladie tellement discrète ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *